Le MEDEF Côte-d'Or incite les maires à profiter de la loi Macron

Dans un courrier rendu public en cette fin de semaine, le MEDEF Côte-d'Or demande aux Maires du Grand Dijon de profiter de la nouvelle loi Macron qui les autorise à ouvrir les commerces jusqu'à 12 dimanches par an.

16 novembre 2015 à 15h04 par 45

Logo local
Logo local
Crédit: Logo local

Dans un courrier rendu public en cette fin de semaine, le MEDEF C�te-d'Or demande aux Maires du Grand Dijon de profiter de la nouvelle loi pour la croissance, l'activit� et l'�galit� des chances �conomiques, aussi appell�e "loi Macron" qui les autorise � ouvrir les commerces jusqu'� 12 dimanches par an.

Le syndicat estime tout d'abord que "le commerce du Grand Dijon n'a [...] pas �volu� au m�me rythme que le reste de l'agglom�ration, notamment parce que le nombre d'ouvertures dominicales a �t� limit� en dessous de ce que la loi permet (deux dimanches, puis trois en 2015, sur les cinq rendus possibles par la loi)."

Pour inverser la tendance, il propose donc aux Maires d'int�grer un nouveau point � l'ordre du jour de leur prochain Conseil Municipal : l'application de la loi Macron.

"La r�cente loi dite � loi Macron �, permet dor�navant aux commerces de votre ville d'ouvrir jusqu'� douze dimanches par an. Le principe du volontariat a �t� r�affirm� dans la loi, ainsi que les contreparties financi�res pour les salari�s, ce qui en fait un dispositif qui peut b�n�ficier � tous : les salari�s, l'emploi, le pouvoir d'achat, les commer�ants, l'�conomie locale. C'est aussi une r�elle opportunit� pour le Grand Dijon, qui ne doit pas passer � c�t� des nouvelles opportunit�s offertes par la loi."

Yoann Olid