Le mouvement social des surveillants de prison encore reconduit

Les dernières négociations avec le gouvernement ont échoué ce mardi après-midi, le mouvement social se poursuit à Dijon et dans de nombreuses autres prisons françaises ce mercredi.

24 janvier 2018 à 15h45 par Fabrice Aubry

K6 FM

Cela fait maintenant 10 jours que le conflit dure et les dernières négociations n’ont pas apporté de satisfactions aux surveillants de prison. Ce mardi, nous avons rencontré Thierry Cordelette, secrétaire général de UFAP-UNSA, il dénonce le laxisme et le manque de sécurité, qui règne dans les prisons françaises. « Nous souhaiterions une meilleure prise en charge de la population pénale et surtout, concernant les détenus radicalisés et violents », déclare ce dernier.