Actualités locales

Le syndicat pénitentiaire UFAP de Dijon tire la sonnette d’alarme sur le COVID19

26 mars 2020 à 17h59 Par la rédaction
Crédit photo : Archive K6FM

Alors que l’épidémie de COVID19 poursuit sa progression, le syndicat pénitentiaire UFAP a tenu ce jeudi à alerter sur la situation sanitaire à la maison d’arrêt de Dijon. Ci-dessous le communiqué.

« Depuis le début de cette crise sanitaire sans précédent, nous nous échinons à convaincre à tous niveaux, sur les mesures sécuritaires et sanitaires à prendre, afin de limiter le désastre dans les enceintes pénitentiaires et de facto au sein des Familles des personnels servant en PREMIERE LIGNE. Les masques de protection réclamés à corps et à cris par Tous les Professionnels exposés dont les Personnels Pénitentiaires, sont toujours (paraît-il) en cours d'acheminement, les gestes professionnels tels que les fouilles par palpations (à 30 centimètres du visage des détenus) sont toujours ordonnées SANS AUCUN dispositif de protection des personnes etc,etc...

Les décideurs télé travailleurs non satisfaits de ce chaos, dont ils se protègent fort bien, ont imaginé à présent (ils en ont le temps semble t-il), un stratagème machiavélique permettant aux Représentants des Travailleurs Pénitentiaires de ne plus porter les cris d'alerte de ces derniers. En effet, en se vautrant allègrement sur cette crise sanitaire, les technocrates, retranchés dans leurs trous ont pris le temps d'analyser les conditions de circulation, et en ont déduit que les syndicalistes ne pouvaient plus se rapprocher physiquement des Personnels travaillant dans des conditions déplorables au sein des structures Pénitentiaires.

Voilà au moins une idée piquée à la Chine !

Pour notre Organisation, cette atteintes graves et sans précédent aux droits fondamentaux des Travailleurs ne vont pas rester sans réponse de notre part, étant donné que cette décision n'a pour unique but, de continuer à envoyer « la chair à canon » au front et sans arme pour lutter dans cette guerre sanitaire. Tout d'abord l'Union Régionale UFAP soutient TOUTES INITIATIVES des Personnels désireux de ne pas mourir parce que l'Institution ne les protège pas !

L'Union Régionale UFAP se retrouvant gravement entravée dans son fonctionnement, continuera sous une autre forme de résister à cette décision liberticide et appelle l'ensemble des Personnels à prendre les mesures qu'il estimera nécessaire tant que quelques pleutres décideurs, qui sont retranchés, se contenteront de comptabiliser les malades et les morts en lieu et place d'anticiper le carnage à venir. »