Le projet de loi "Zéro Chômage longue durée" de L. Grandguillaume devant le Sénat

Après son passage à l'Assemblée Nationale début décembre, le projet de loi expérimentale du député côte-d'orien Laurent Grandguillaume pour lutter contre le chômage de longue durée va être examinée ce mercredi 13 janvier en procédure accelerée au Sénat.

13 janvier 2016 à 4h22 par 45

Logo local
Logo local
Crédit: Logo local

Après son passage à l'Assemblée Nationale début décembre (voir article), le projet de loi expérimentale du député côte-d'orien Laurent Grandguillaume pour lutter contre le chômage de longue durée va être examinée ce mercredi 13 janvier en procédure accelerée au Sénat.

L'expérimentation, qui pourrait être mise en place dans plusieurs territoires test, propose de financer des CDI  dans l'économie sociale et solidaire (ou des secteurs non concurrentiels) pour les chômeurs de longue durée avec une partie de l'indémnité chômage qui leur ai versée, completée par un fonds spécial débloqué par l'�?tat.

Comme le précise le site PublicSénat : « Le dispositif prévu par le texte concernera d'abord,[...] dix territoires, tous volontaires. Sur ces dix territoires choisis, près de 2 000 chômeurs de longue durée seraient concernés. Du moins à la condition expresse qu'ils vivent depuis au mois six mois sur la zone. C'est en effet à cette condition qu'ils seront éligibles au dispositif. Un comité de pilotage composé d'élus locaux, de représentants d'associations et d'entreprises locales et de chômeurs, devra mettre en �?uvre, dans chaque territoire, le projet. Mais pour l'heure, cinq territoires seulement se sont véritablement investis dans ce projet, en impliquant tous les acteurs (élus locaux, Pôle emploi, etc.) : Mauléon (Deux-Sèvres), Prémery (Nièvre), Pipriac (Ille-et-Vilaine), Grand Colombey-les-Belles (Meurthe-et-Moselle) et Jouques près d'Aix-en-Provence»

Si il est voté ce mercredi, le projet de loi deviendrait définitif et l'expérimentation pourrait commencer en septembre prochain maximum.

Yoann Olid