Le syndicat « Solidaires » prône le choix « de la raison et du progrès social »

Dans une conférence tenue ce lundi après-midi à Dijon, et à l’approche des futures élections professionnelles dans la Fonction Publique qui auront lieu du 29 novembre au 6 décembre, le syndicat « Solidaires » prône le choix « de la raison et du progrès social ».

26 novembre 2018 à 15h40 par la rédaction

K6 FM
Crédit: DR

Dans une société marquée par l’ultralibéralisme triomphant dont les principes sont l’individualisme et la réussite personnelle, soit des valeurs antisociales, l’union syndicale Solidaires oppose le choix de la raison, de la pérennité et de la stabilité d’une société qui doit par conséquent reposer sur les principes d’égalité et de solidarité. La fonction publique et les fonctionnaires qui la servent sont justement l’expression de ces principes facteurs de modernité. Ils sont l’expression des biens communs indispensables à cette société : bien commun de l’énergie, du transport, de l’eau, de la forêt, de la santé, de d’éducation appuyés par des financements publics…

CAP2022, soit la dernière séquence de réformes en date en est l’exact opposé. Privatisation et abandon de nombreuses missions qui bien que jugées indispensables ne sont pas considérées comme rentables et donc utiles à la société, suppressions massives de postes condamnant la plupart des services publics en milieu rural, numérisation à outrance empêchant toujours plus l’accès des services publics aux personnes âgées mais également aux classes populaires et aux plus modestes…. C’est à un retour de 150 ans en arrière que M. Macron et son gouvernement invite notre société.

Solidaires fait au contraire le choix de la modernité et de l’intérêt général. Cela passe par des services publics satisfaisant les besoins collectifs : transports, éducation, fiscalité, santé, eau, énergie, pourvus en personnels statutaires, c’est à dire des personnels garants de l’égalité de traitement de la population et détachés des intérêts particuliers. Ces fonctionnaires doivent être suffisamment nombreux et formés pour assurer un maillage du territoire qui n’exclut personne, à l’inverse de la métropolisation actuelle. Solidaires milite pour une fonction publique, régie par un statut qui garantisse sa neutralité et qui soit ouverte à toutes et tous, sans discriminations, dans un contexte où les besoins sont partout criants. La Fonction Publique, c’est également une solution d’emploi pérenne et non précaire !

Des valeurs humanistes fortes au service du progrès social et des besoins sociaux !

En Bourgogne, comme partout ailleurs, les services publics sont particulièrement à la peine, ONF, Finances Publiques, Douanes, Education, Voies Navigables de France, Culture, Santé publique…. Aucun secteur n’est épargné par la hargne managériale et financière qui entend tout déstructurer au service du seul profit capitaliste. Tous ces secteurs et leurs syndicats se mobilisent, comme le SNUPFEN Solidaires le mois dernier à l’occasion de sa marche pour une forêt publique ou SUD Santé Sociaux pour la défense d’un service hospitalier psychiatrique de qualité. Solidaires répond à un besoin de renouveau des pratiques syndicales fondées sur des valeurs humanistes et la construction du rapport de force au plus près des salarié-es et fonctionnaires que nous défendons : ainsi de notre nouveau syndicat dans les voies navigables de France, secteur ou la rentabilité est la principale préoccupation de la direction, bien avant l’humain comme dans tout secteur qu’il soit public ou privé ! Fondés sur des valeurs antiracistes, antifascistes, anticapitalistes, féministes, LGBT, écologistes, internationalistes, tous les syndicats de l’Union syndicale Solidaires de la Fonction Publique œuvrent au quotidien pour permettre à la population de satisfaire ses besoins sociaux. Ensemble, ils agissent pour défendre les intérêts des usagers et les droits des agents de la Fonction Publique, statutaires ou non, à assurer un service public de proximité et de qualité. A l’heure de la disparition dramatique des services publics en milieu rural notamment en Bourgogne, source d’une colère forte et légitime de nos concitoyens, nous militons pour une densification des services publics et un maillage équitable et accessible du territoire.

Communiqué du syndicat « Solidaires »