Les ambulanciers privés de nuit toujours en grève en Côte d’Or

Les ambulanciers privés de garde la nuit sont en grève depuis ce mardi pour réclamer une hausse de leur rémunération par l’assurance maladie. Un mouvement social qui n’a pas d’impact sur le service de jour.

3 janvier 2018 à 7h51 par Fabrice Aubry

K6 FM

Les ambulanciers privés sont là pour apporter du renfort aux véhicules du SAMU et des pompiers. Pour le service de nuit, ils sont 8 en Côte d’Or (dont 3 à Dijon) mais depuis ce mardi, ils ne sont plus que 3 sur tout le département pour protester contre leur rémunération jugée trop faible par l’ATSU 21 (l’Association des Transports Sanitaires d'Urgence de Côte d’Or). Ce mouvement social n’a aucun impact sur le service de jour. Les sociétés d’ambulances privées touchent 346 euros par nuit et par équipage mais une somme supplémentaire leur est versée pour chaque intervention réalisée. L’ATSU 21 indique que malgré cela, la situation est financièrement très compliquée, notamment en raison du coût du matériel utilisé (défibrillateur ou autres). L’association suggère de diminuer le nombre total d’ambulances de garde pour mieux rentabiliser les équipages.