Les élus écologistes de Dijon se félicitent de leur politique cyclable

Dans un communiqué que nous avons reçu ce mercredi matin, les élus écologistes de Dijon se félicitent de l'obtention d'un prix grand public pour la politique cyclable menée dans la Cité des Ducs. Voilà ci-dessous ce communiqué.

21 mars 2018 à 10h30 par Fabrice Aubry

K6 FM

« C’est avec fierté que Catherine Hervieu, Vice­-présidente de Dijon Métropole aux mobilités actives, a reçu pour Dijon de la part de la Fédération des Usagers de la Bicyclette  le 2ème prix des Villes Cyclables dans la catégorie des villes de 100 à 200 000 habitants. Ce "grand prix du public" est issu de l’enquête « Baromètre des Villes Cyclables » réalisée à l’automne 2017 par la FUB à laquelle 113 009 personnes ont répondu. Le niveau de participation (attendu initialement aux alentours de 40 000 personnes) montre les attentes et les besoins  des usagers qui veulent se déplacer facilement quel que soit le territoire,  à Dijon comme ailleurs, comme l'exprime l'implication des dijonnaises et des dijonnais dans l'enquête qui aboutit à ce 2 ème prix pour la Ville. Celui­ci récompense ainsi les efforts réalisés en matière de promotion du vélo depuis 2001,   que   les   élus   écologistes   portent   avec   constance   en   lien   avec   les   acteurs associatifs du vélo. Que de chemin parcouru depuis l'arrivée de la majorité actuelle associée aux écologistes en 2001 alors que la ville de Dijon, auparavant tenue par la droite, avait été affublée en 2000 du clou rouillé pour le « zéro action » en faveur du vélo. Symboliquement, le 16 mars à Lyon, Catherine Hervieu a remis au président de la   FUB   ce   vieux   clou   rouillé.   Ainsi   les   multiples   aménagements   cyclables,   le déploiement de systèmes de location de vélos longues et courtes durée, les vélostations,  les cédez­le­passage  aux  feux,  les centaines d’arceaux,    les  animations autour du vélo (Challenge J’y vais Autrement, fêtes du vélo…), le développement de l’intermodalité avec le réseau de transports en commun et le train, ont contribué à l’obtention de ce prix. Le baromètre 2017 de la FUB est donc une reconnaissance mais aussi un encouragement à intensifier nos efforts pour faciliter la (re)mise en selle  des   habitants  quel   que   soit   leur   âge.   Pour   les   écologistes,  Dijon  et   Dijon Métropole doivent devenir des vitrines des villes cyclables à l’occasion du prochain « baromètre des Villes Cyclables » à l’automne 2019. »


Communiqué de Catherine Hervieu / élu EELV