Actualités régionales

Les étudiants aussi manifestent ce mardi à Dijon

26 janvier 2021 à 08h55 Par la rédaction
Crédit photo : Photo d’illustration K6FM

En plus des sages-femmes, des professeurs ou des postiers, certains étudiants ont également prévu de manifester ce mardi après-midi à Dijon. Ci-dessous le communiqué de la fédération étudiante de Bourgogne Inter-Associative.

« La situation inédite à laquelle nous faisons face ne doit pas laisser une partie de la population sur le carreau. Depuis près d’un an déjà, la crise de la CoVid-19 touche notre pays et des centaines de milliers de jeunes sont dans une situation dramatique. A l’issue du premier confinement, 84% d’entre eux se déclaraient en situation de décrochage dans leur formation d’après l’enquête de la FAGE effectuée par IPSOS. Plus inquiétant encore. La succession des différents confinements et couvre-feux a particulièrement impacté les étudiant·e·s qui, pour certain·e·s, n’ont jamais connu de cours en présentiel.

Dans ce contexte inédit, marqué par des inégalités en forte hausse, l’ensemble des associations étudiantes ont su, avec force et courage, se mobiliser au quotidien pour les autres. Les fédérations étudiantes de Bourgogne (FEBIA) et de Franche-Comté (BAF), ont toujours exprimé leur volonté de partager cet effort collectif, en mettant le projet associatif au cœur de la réponse face aux difficultés grandissantes des étudiant·e·s. C’est ainsi que sont nées les initiatives de lutte contre la précarité étudiante, se matérialisant par l’ouverture d’une épicerie solidaire en Bourgogne et des avancées majeures pour l’ouverture d’une AGORAé en Franche-Comté, mais aussi par un ensemble d’actions de lutte contre l’isolement social et de défense des droits des étudiants.

Pour autant, ces réactions d’urgence deviennent désormais la norme, et le constat qui est fait est dramatique. Entrée dans la précarité de nombreux jeunes ayant perdu leur emploi, explosion du nombre d’étudiant·e·s internationaux·ales délaissé·e·s, isolement social et difficultés psychologiques : les étudiant·e·s sont plus que jamais en difficulté et subissent de plein fouet la crise sanitaire. L’ensemble de la population étudiante semble réagir d’une même voix pour demander des solutions pérennes. Pourtant, bien que de récentes annonces aient été apportées, elles sont encore insuffisantes, et mettent en lumière le besoin de co-construire des réponses avec les acteur·rice·s du territoire, premier·e·s concerné·e·s. »

Une mobilisation est prévue ce mardi à 14h sur le campus de Dijon.