Les vignobles des communes de Côte d’Or ne devraient finalement pas perdre leur appellation

L’Institut National de l’Origine et de la Qualité avait comme projet de retirer l’appellation Bourgogne à plusieurs communes de l’Yonne et de Côte d’Or, au profit de communes situées dans le Beaujolais. Après une réunion qui avait lieu ce jeudi matin avec des élus bourguignons, le président de l’INAO a assuré que finalement aucune commune de Côte d’Or ne devrait perdre leurs appellations. Ci-dessous le communiqué de Didier Martin, député de la Côte-d'Or, qui était présent à cette réunion.

6 février 2020 à 17h24 par la rédaction

K6 FM
Crédit: Photo dillustration K6FM

« Je suis aujourd'hui mobilisé à Montreuil aux côtés de la profession viticole pour défendre au siège de l'INAO l'appellation Bourgogne. Ce dossier s'inscrit dans le cadre de mon travail de député de la Commission des affaires économiques à l'Assemblée nationale et dans le prolongement de mon engagement pour les climats du vignoble de Bourgogne. Nous portons avec de nombreux élus et mes collègues parlementaires une ambition collective pour notre territoire.  J'apporte tout mon soutien aux communes de ma circonscription comme Dijon, Daix, Talant et aussi à toutes les autres communes de la Métropole (Chenôve, Marsannay-la-Côte en particulier), sans oublier le domaine de la Cras. Cette défense est essentielle au développement de notre territoire. Je suis très satisfait que le président Christian Paly de l'INAO m'ait répondu ce matin et donné l'assurance qu'il défendra personnellement le maintien dans l'appellation BOURGOGNE de tout le vignoble dijonnais ; de même que le maintien du vignoble du Châtillonnais en Haute Côte-d'Or. »