Ligue 2 : Le DFCO s'offre une dernière victoire

Pour son dernier match de la saison, qui n'avait de Ligue 1 que le parfum, le Dijon Football Côte-d'Or s'est imposé 3-1 face à Nancy. Les Rouges auront cru à l'exploit pendant 10 premières minutes de folie, avant de voir les nancéens réagir et Angers consolider sa place en Ligue 1.

22 mai 2015 à 16h11 par 45

K6 FM

Pour son dernier match de la saison, qui n'avait de Ligue 1 que le parfum, le Dijon Football Côte-d'Or s'est imposé 3-1 face à Nancy. Les Rouges auront cru à l'exploit pendant 10 premières minutes de folie, avant de voir les nancéens réagir et Angers consolider sa place en Ligue 1.

Le coach Olivier Dall'Oglio avait composé ce vendredi soir avec quelques absences : Celle de S.Paulle, suspendu, venue sa rajouté à la liste des blessés : F.Mollet, C.Varrault ou encore J.Benet.

Dans la défense, on retrouvait donc S.Souprayen et W.Remy, épaulé par A.Bamba et P.Paye sur les ailes. Devant eux, la montagne O.Cissé pour suppléer J.Gastien et J.Marié. 3 dijonnais se retrouvant aux avant-postes : J.Bela et L.Diony appuyant J.Tavares.

Les Nancéens, eux, pouvaient notamment compter sur l'expérimenté Youssouf Hadji en attaque.

Tout près de l'exploit

Dans un stade quasi-plein, où les Lingon's Boys ont déployé un magnifique tifo, Dijon commence de la meilleure des manières : Sur une longue balle en profondeur, Tavares se dégage de son marquage et s'offre un 1 contre 1 avec Ndy Assembe, qui réalise une parade reflexe pour sauver les siens. Pas le temps de souffler, le ballon revient dans la surface nancéenne aussitôt sur un centre à ras-de-terre de L.Diony. Cette fois, Tavares légèrement esseulé conclut d'un plat du pied (1-0 à la 3e minute).

Nancy est sonné, sans réaction alors que les Dijonnais, décomplexés, campent dans la surface adverse. Un travail payant 7 minutes plus tard: J. Bela grappille un ballon en pleine surface, se retourne et frappe instantanément. Bien que contré par Lenglet, son ballon vient lentement mourir contre le poteau rouge et blanc, et Dijon mène 2-0 (10e minute).

Suite à ce but, Nancy réagit enfin, avec quelques centres mal négociés à destination du grand Hadji. Les Dijonnais lèvent un peu le pied, probablement confortés par cette avance de deux buts, tout en exploitant au maximum la moindre erreur nancéenne. B.Reynet sera toutefois tout surpris à la 29e minute de voir une frappe anodine de Cetout depuis l'extérieur de la surface finir sur sa barre, comme pour rappeler que Dijon n'est pas à l'abri. Le jeu revient alors à un niveau plus habituel sur les terrains de Ligue 2, et le public de Gaston Gérard se refroidit pendant 10 minutes. Les Dijonnais multiplient les corners infructueux. Celui tiré par Gastien à la 38e minute, le 7e pour les locaux, n'aura pas plus de succès. �? trop reculer, Dijon s'expose, et sur une remise imprécise de la tête de W.Rémy pour son gardien, Hadji surgit pour chiper le ballon avant le portier et réduire la marque dans le but vide (2-1 à la 41e). Le public s'attriste d'apprendre dans le même temps le but d'Angers contre Nîmes, consolidant la 3e place des Angevins au classement. �? la mi-temps, l'exploit auquel on s'était pris à croire est presque mort.

La victoire à défaut de mieux

La seconde mi-temps démarre avec un 8e corner dijonnais très mal tiré. Le rythme est clairement en dessous de celui qu'on affiché les Dijonnais, alors qu'Angers enterre tout espoir en inscrivant le second but dans sa rencontre face à Nîmes, provoquant un râle dans les tribunes. Oubliée la Ligue 1, il faut maintenant finir la saison sur une bonne note. Mais Nancy ne compte pas se laisser malmener sans se rebeller. Ce sont d'ailleurs les hommes de Pablo Correa qui ont le pied sur le ballon pendant les 10 premières minutes. Dijon balbutie son football, et à l'image des chants nancéens qui résonnent dans les tribunes, le club lorrain se sent de plus en plus chez lui sur la pelouse. (2-1 à la 61e minute). Diony tentera bien à la 71e minute de faire un copier/coller du premier but en centrant à ras-de-terre pour son coéquipier, mais cette fois Tavares est devancé par son défenseur. Nancy réplique 2 minutes plus tard, et il faut tout le talent de Reynet pour évite le but du nul à la 75e minute.

Amalfitano fait son entrée sur la pelouse et redonne un peu de fraîcheur à Dijon. Sur une des rares actions construites de cette deuxième mi-temps, une combinaison Amalfitano �?? Diony �?? Tavares offre au cap-verdien un ballon qu'il pousse en deux temps dans les buts (3-1 à la 80e minute).
�?a sera d'ailleurs le dernier but du DFCO version 2014/2015, puisque M.Millot, arbitre du soir, siffle la fin sur le score de 3-1.

Un résultat qui contente les 12 000 supporters de Gaston Gérard. Le public remercie son public par une ola des grands soirs. Pas de regret pour Dijon puisque qu'Angers s'est imposé largement contre Nîmes. Dijon termine à 3 points du podium, sur la 4e marche, et évoluera la saison prochaine dans le championnat de Ligue 2.

Olid Yoann