Ludovic Rochette : « J’ai le regret d’avoir dû abandonner la compétence des restaurants scolaires »

Dans ses vœux de bonne année prononcés lundi soir, Ludovic Rochette, président de la Communauté de Communes « Norge et Tille » a dit regretter d’avoir dû abandonner la compétence des restaurants scolaires et la rétrocéder à l’ensemble des communes. Voici un extrait de son discours.

9 janvier 2019 à 9h30 par la rédaction

K6 FM
Ludovic Rochette lundi soir lors de sa c�r�monie de vSux de bonne ann�e
Crédit: Communaut� de communes Norge et Tille

« Il y a un regret. Le regret d’avoir dû abandonner la compétence des restaurants scolaires et la rétrocéder à l’ensemble des communes. Encore un effet irritant de la Loi NOTRé. J’y reviendrai.

Rouge comme notre colère de ne pas avoir été entendu à temps cet automne ; nous nous sommes exprimés dans le cadre strict du respect républicain. Et j’appelle chacun à respecter ce cadre qui est le garant de notre Vivre Ensemble. Mais les maires seront au cœur du grand débat qui s’ouvre cet hiver-du moins je l’espère- et nous serons au rendez-vous comme toujours, tant au sein de la NeT, qu’à l’échelle départementale et à l’échelle régionale puisque j’ai la charge, exigeante et passionnante, de les représenter à ces trois échelles.

Le dialogue, l’écoute, la concertation, nous les pratiquons au quotidien. Ce que nous faisons dans chacune de nos 35000 communes, que le Gouvernement n’hésite pas une seconde à nous copier, à nous plagier. Nous sommes prêts à les aider. »

Extrait de discours de Ludovic Rochette, président de la Communauté de Communes « Norge et Tille »