Mégots, papiers et crottes de chien : la verbalisation démarrera le 21 juin à Dijon

Cette semaine débute officiellement à  Dijon la campagne de sensibilisation à  la propreté et au civisme à  Dijon, avec des affiches et plusieurs actions d'associations locales. Le volet répressif, qui prévoit une amende de 68 € pour les "salisseurs" entrera en application cet été.

5 avril 2017 à 10h11 par 45

K6 FM

Cette semaine débute officiellement à Dijon la campagne de sensibilisation à la propreté et au civisme à Dijon, avec des affiches et plusieurs actions d'associations locales. Le volet répressif, qui prévoit une amende de 68 �?� pour les "salisseurs" entrera en application cet été.

Comme nous vous l'annoncions la semaine dernière dans un article (voir), la Ville de Dijon a prévu de renforcer sa lutte contre l'impropreté dans ses rues. La municipalité souhaite rappeler que ses trottoirs ne sont pas des poubelles pour les papiers gras, mégots, canettes ou encore crottes de chiens.

En plus d'une campagne d'affichage choc, la ville avait annoncé la possibilité de verbaliser les personnes prises sur le fait en train de salir la rue. Une amende de 68 �?� que pourront dresser les agents de la brigade verte et ceux de la police municipale dès le 21 juin 2017, à titre expérimental, et « à compter du 21 septembre 2017, la verbalisation deviendra la règle » assure aussi la municipalité.

Il s'agira officiellement d'une contravention de troisième classe nouvellement créée par le décret du 25 mars 2015 pour tout déchet jeté dans un lieu public. Les policiers municipaux seront habilités à verbaliser sur cette base sans avoir besoin de recourir à un arrêté municipal.

Yoann Olid