Mercato : quels mouvements au DFCO cet hiver ?

Départs, arrivées, rumeurs…Et oui, le mercato hivernal a ouvert ses portes ce 1er janvier 2020 à 00h00. Pendant un mois, les tractations entre clubs, agents et joueurs vont aller bon train dans le monde du football. Mais pour le DFCO, cela pourrait rester très calme.

1er janvier 2020 à 13h00 par Antoine Comte

K6 FM
Crédit: Twitter DFCO

Le DFCO ne devrait pas animer le marché des transferts cet hiver : « Je souhaite garder cet esprit de groupe, explique Stéphane Jobard, mais nous ne sommes pas à l’abri des désirs de certains joueurs ». La tendance est ainsi à la stabilité du côté du club actuellement 16ème de Ligue 1, à l’opposé de l’an dernier, où le mercato hivernal avait commencé par le licenciement de l’ex-coach Olivier Dall’Oglio.

Néanmoins, avec les blessures d’Aguerd et Coulibaly, l’entraîneur dijonnais pourrait tout de même vouloir se renforcer en défense. La direction n’exclut pas non plus de prêter certains de ses jeunes joueurs, pour qu’ils puissent acquérir du temps de jeu.

Côté départ, quelques tendances se précisent. Ainsi, le gardien islandais Runarsson aurait des envies d’ailleurs. Mécontent de sa position de numéro 2 au sein du club bourguignon, il voudrait retrouver du temps de jeu en vue de l’Euro 2020. Des offres de clubs norvégiens et suédois sont déjà arrivées, mais Stéphane Jobard l’assure, le DFCO ne se séparera pas de son portier islandais sans avoir trouvé un remplaçant de qualité.

Le dossier Tavares est aussi en suspens. Cet été déjà, des rumeurs avaient fait état d’un départ du buteur cap-verdien, à la suite d’une grosse offre venue de Chine. Certaines sources plus ou moins sûres font ainsi état de nouvelles offensives chinoises cet hiver pour le joueur historique de Dijon, mais rien de sûr.

Autre joueur dont la situation pourrait évoluer, le jeune Mounir Chouiar. Rapide, technique, et auteur d’un bon début de saison, l’ailier international -20 ans a tapé dans l’œil de plusieurs clubs espagnols. Ainsi, selon le quotidien hispanique As, le FC Séville et le Celta Vigo seraient prêt à monter jusqu’à 10 millions d’euros. Côté dijonnais, le président Delcourt a déclaré que son joueur était intransférable cet hiver.

Bien sûr, si départ il y a, il sera compensé numériquement dans l’effectif actuel.