Actualités locales

Mobilisation des syndicats ce mardi à Dijon

05 février 2019 à 12h40 Par la rédaction
Crédit photo : Archive K6FM

A l’appel de la CGT et de FO, une manifestation a lieu ce mardi après-midi à Dijon avec un départ prévu à 14h30 de la place Wilson. Voici les revendications de la CGT.

Depuis de nombreux mois, les salarié-es, les retraité-es, les privé-es d’emploi et la jeunesse se mobilisent dans notre pays. Depuis la fin de l’année 2018, le mouvement dit des Gilets jaunes mobilise les attentions et révèle un regain de confiance en l’action collective. La démultiplication des mobilisations s’oppose à la profonde injustice sociale et exige une autre répartition des richesses créées par le travail. Cependant, plus le temps passe, plus le patronat et le gouvernement méprisent les revendications pour les détourner en détruisant les solidarités, plus les revendications sociales se construisent. Parti de la hausse des carburants, le mouvement des gilets jaunes a évolué. Des exigences nouvelles rejoignent désormais celles exprimées par les salarié-es, les retraité-es, les privées d’emploi, avec la CGT.

Pour la CGT, patronat et gouvernement doivent entendre immédiatement les revendications. Il y a donc urgence à les exprimer encore plus fortement et encore plus nombreux dans les entreprises, les services et dans la rue et à favoriser leurs convergences.

Ensemble, nous voulons créer les conditions pour :

  • une augmentation du Smic de 20% (1800 euros brut), du point d’indice, de tous les salaires et pensions ainsi que des minima sociaux ;
  • L’égalité salariale entre les femmes et les hommes ;
  • une réforme de la fiscalité par un impôt sur le revenu plus progressif et une TVA allégée sur les produits de première nécessité, le rétablissement de l’ISF et une imposition plus forte des plus hauts revenus et de la détention de capital ;
  • le contrôle et la conditionnalité des aides publiques aux grandes entreprises ;
  • le développement des services publics ;
  • le respect des libertés publiques, tel que le droit de manifester remis en cause par le gouvernement ;
  • le renforcement des droits et garanties collectives, des droits au chômage, de la sécurité sociale, notamment de la retraite ;
  • une transition écologique juste et solidaire.

Aussi, la CGT Côte d'Or propose aux salarié-es de cesser le travail le 5 février 2019, dans le cadre d’une journée nationale de grève de 24h et à participer à la manifestation avec les retraités et privé d'emploi, place Wilson à 14h30 à Dijon.

Communiqué de la CGT