Municipales 2014 : Les comptes de campagne d'Alain Houpert vaildés

La Commission Nationale des Financements Politique a validé sans réserve les comptes de campagne d'Alain Houpert pour les dernières élections municipales. Le conseiller était soupçonné de dissimulation et devait fournir des justificatifs. "Tout est en règle" assure-t-il dans un communiqué.

20 novembre 2014 à 14h56 par 45

K6 FM

 La Commission Nationale des Financements Politique a validé sans réserve les comptes de campagne d'Alain Houpert pour les dernières élections municipales. Le conseiller était soupçonné de dissimulation et devait fournir des justificatifs à la commission, comme l'expliquait une missive reçue en août dernier.


« Le 6 novembre dernier, la Commission nationale des comptes de campagnes et des financements politiques a fait connaître sa décision concernant les comptes de campagne d'Alain Houpert dans le cadre des élections municipales à Dijon. La Commission approuve sans restriction l'état des comptes de campagne présenté par le candidat, précise le montant du remboursement dû par l'�?tat conformément à la loi et ajoute qu'il n'y a pas lieu en l'espèce de procéder à une dévolution.


La Commission a également constaté la stricte observance de légalité concernant la présence durant la campagne d'une personne par ailleurs employée à mi-temps par le Sénateur Alain Houpert au titre d'assistante parlementaire : ainsi qu'elle-même l'avait précisé sur demande de la Commission, son aide lors de la campagne municipale a été effectuée sur son temps libre et à titre bénévole.


La Commission approuve donc une campagne menée dans le strict respect de la loi sur le financement politique et apporte ainsi un cinglant démenti aux allégations de dissimulation imputées à Alain Houpert, certains allant même jusqu'à évoquer une possible invalidation de son élection au poste de conseiller municipal de Dijon.


Par sa décision, la Commission prouve que ces allégations, livrées sans la moindre prudence au public, relevaient avant tout de la tentative de déstabilisation : réduites à néant par la Commission, ces petites man�?uvres politiciennes ridiculisent aujourd'hui leurs auteurs. Nous ne saurions trop les inciter à davantage de mesure et de prudence à l'avenir... »


Communiqué de presse d'Alain Houpert, sénateur UMP de Côte-d'or et Conseille Municipal de Dijon