Pourquoi le Québécois Polycor reprend 4 carrières bourguignonnes de pierre naturelle au groupe Rocamat

La transaction s’élève à 2 millions d’euros et concerne 4 carrières situées en Côte-d’Or et dans l’Yonne.

25 octobre 2018 à 5h15 par Traces Écrites News

K6 FM
Extraction de pierre naturelle.
Crédit: Polycor Inc

Le Canadien Polycor Inc, implanté à Québec ville, reprend au groupe Rocamat, pour un montant de deux millions d’euros, quatre de ses carrières de pierre calcaire bourguignonnes. Il s’agit des sites d’extraction de Massangis et Saint-Nicolas, tous deux dans l’Yonne, ainsi que ceux de Rocherons et Chassagne, implantés en Côte-d’Or, d’où est extrait la fameuse pierre de Comblanchien. 

Cette croissance externe intervient dans le cadre du plan de continuation de Rocamat, placé en redressement judiciaire le 30 novembre 2017 par le tribunal de commerce de Bobigny (Seine-Saint-Denis) où le carrier, contraint pour cause de cessation de paiement de se séparer d’actifs, a son siège. 

Pour lire la suite de cet article, rendez-vous sur le site de Traces Ecrites News