Actualités régionales

Recrutement de cadres en 2020 : une stabilisation en Bourgogne-Franche-Comté

14 février 2020 à 06h30 Par la rédaction
Crédit photo : Photo d’illustration INSEE

L’APEC de Bourgogne-Franche-Comté fait le point dans un communiqué sur les perspectives de recrutement de cadres dans la région cette année.

Les chiffres de la dernière enquête annuelle de l’Apec viennent confirmer les estimations réalisées précédemment par son Observatoire de l’emploi cadre. En Bourgogne-FrancheComté, avec 5 830 recrutements en 2019, le dynamisme du marché ne se dément pas. Ce niveau devrait perdurer en 2020 avec 5 780 embauches attendues. Malgré une conjoncture incertaine, le cap des 300 000 recrutements cadres pourrait être franchi à horizon 2021-2022 sur l’ensemble du territoire. Les cadres de moins de 5 ans d’expérience, demeureraient les plus recherchés par les recruteurs. Mais les cadres de 6 à 15 ans profiteraient eux aussi de la dynamique sur le marché et seraient représentés dans les embauches avec 41% des intentions. Les fonctions les plus porteuses sont Production Industrielle-Chantier, Etudes-Recherche & Développement, Commercial-Marketing, toutes les 3 comptabilisant chacune 18% des recrutements prévus. Les secteurs des services et de l’industrie devraient quant à eux représenter 86% de l’ensemble des recrutements de cadres. Enfin, le bilan de 2019 se stabilise avec 5 830 embauches. Un chiffre en très légère baisse (-1%) par rapport à 2018 mais qui suit les + 36% d’augmentation par rapport à 2017.

5 780 recrutements de cadres prévus en 2020 en région Bourgogne-Franche-Comté

En 2020, les entreprises de la région Bourgogne-Franche-Comté, interrogées par l’Apec, prévoient de recruter 5 780 cadres.

Concernant les profils recherchés, les cadres totalisant jusqu’à 5 ans d’expérience représenteront 46% des recrutements. Les cadres confirmés de 6 à 15 ans pourraient, eux aussi profiter d’un marché porteur, 41% des postes leurs seront destinés.

Ce sont les fonctions études, recherches et développement, commerciales-marketing Production industrielle-Chantier qui tireront le marché, chacune d’entre elles représentant 18% des embauches. A l’opposé, les cadres des fonctions Informatiques et Direction Générale restent toujours les moins représentés sur le marché de l’emploi cadre régional.

Les secteurs qui concentrent la plus grande part des embauches de cadres seraient ceux des services, et de l’industrie, avec respectivement 49% et 37% des recrutements en Bourgogne-FrancheComté. En outre, c’est le secteur de l’industrie qui devrait connaître l’évolution la plus favorable avec une hausse de 6 points par rapport à 2019.

En région Bourgogne-Franche-Comté, 12% des entreprises envisagent d’accroître leur effectif cadre, 3% de le réduire. Ces pourcentages donnent une indication quant à leur niveau de confiance. C’est dans le département de la Saône-et-Loire que les entreprises sont les plus confiantes de la région : 16% prévoient d’augmenter la taille de leur effectif cadre, alors que 2% envisagent de le réduire.

Un bilan 2019 positif

Les entreprises de la région Bourgogne-Franche-Comté ont embauché au total 5 830 cadres en 2019. Une dynamique régionale moins intense (-1%) que celle de la France métropolitaine (+6%).

En Bourgogne-Franche-Comté, 79% des recrutements ont été réalisés dans les secteurs des services et de l’industrie représentant respectivement 48% et 31% des embauches de cadres. Les trois fonctions qui ont concentré le plus d’embauches de cadres en 2019 ont été les fonctions Production industrielle-Chantier (19%), Etudes-Recherche & Développement (17%), et Commercial-Marketing (19%).

Les jeunes diplômés ont représenté 14% de ces embauches, alors que les cadres de 1 à 5 ans d’expérience, ont à eux seuls concentré 30% de celles-ci. Les plus expérimentés, plus de 20 ans d’expérience, ont quant à eux peu profité de la bonne santé du marché et représentent 7% des embauches.

Les promotions internes au statut cadre ont diminué de 14% par rapport à 2018 pour s’établir à 1 430.

Enfin la création nette d’emploi cadre en Bourgogne-Franche-Comté s’établit à 1 700 postes.