Actualités régionales

Santé publique : Une nouvelle dynamique de recherche et de formation en Bourgogne-Franche-Comté

17 avril 2019 à 12h49 Par la rédaction
Crédit photo : K6FM

Le Pôle fédératif de recherche et de formation en santé publique de Bourgogne-Franche-Comté a été officiellement lancé ce mardi à Dijon. Une première en France.

Air, eau, transports, habitat, modes de vie… agir sur les facteurs déterminants de la santé ou accéder à des services de soins de qualité font partie des enjeux des politiques de santé publique, mais sont aussi des préoccupations quotidiennes des usagers.

Pour la première fois en France, des universitaires, des décideurs, des professionnels et des acteurs de terrain créent un lieu de rencontre et de travail conjoint sur les questions de recherche et de formation en santé publique en Bourgogne-Franche-Comté.

Ce Pôle fédératif a été officiellement lancé mardi 16 avril, au siège de l’ARS, à Dijon, en présence de représentants des sept partenaires engagés dans un accord signé fin 2018 :

l’Agence Régionale de Santé,

la Région Bourgogne - Franche-Comté,

la Communauté d’universités et d’établissements « Université Bourgogne-FrancheComté », l’Université de Bourgogne,

l’Université de Franche-Comté,

le CHU de Besançon,

le CHU de Dijon.

 

L’occasion de présenter les orientations et les activités de la nouvelle équipe du Pôle : quatre spécialistes de la santé publique emmenés par François Baudier, médecin de santé publique et Hélène Cléau-André, docteur en sociologie, co-responsables du Pôle. La gouvernance du Pôle est assurée par un comité stratégique composé des représentants des sept promoteurs. Un comité scientifique et d’orientation sera prochainement installé.

La « science des solutions »

Un premier appel à projet de recherche régional en santé publique a par ailleurs été publié ce 16 avril. Objectif : favoriser la recherche interventionnelle (la « science des solutions ») pour éclairer une politique de santé publique visant à améliorer la santé et le bien-être de la population de Bourgogne-Franche-Comté. Des rapprochements avec la recherche en soins primaires sont également encouragés.

Pour 2019, une dotation de 80 000 euros est affectée à cet appel à projet, qui a vocation à devenir annuel.

Autre activité d’ores et déjà inscrite au programme du Pôle : établir un état des lieux des besoins en formation de la région, qui connaît un déséquilibre entre l’offre (insuffisante) et la demande (forte). Il s’agit en particulier de faire face à l’universitarisation des formations de diverses professions de santé, médico-sociales et sociales, mais aussi au déploiement du service sanitaire des étudiants en santé.

La dynamique du Pôle s’inscrit résolument dans les orientations des politiques publiques nationales : Stratégie nationale de santé, Plan national de santé publique et « Ma santé 2022 ». Elle rencontre aussi les ambitions du Projet Régional de Santé Bourgogne-Franche-Comté 2018-2028 et les initiatives prises dans ce domaine par de nombreuses collectivités territoriales.

Communiqué de l’Agence Régionale de Santé