Syndicat CGT de la Chartreuse : « La crise n’est pas finie »

Ce jeudi matin, nos confrères du journal le Bien Public publiaient dans leurs colonnes une interview du directeur du centre hospitalier de la Chartreuse Bruno Madelpuech. Ce dernier évoquait une nouvelle étape dans le « processus d’apaisement » de la crise que subit l’établissement dijonnais depuis plusieurs semaines. Une information que la CGT s’est empressé de démentir ce jeudi après-midi.

29 mars 2018 à 12h15 par Fabrice Aubry

K6 FM

Le syndicat CGT Chartreuse est en grève depuis le 5 février et continue la lutte.

Un article de notre direction est paru ce jour en se demandant si "l’établissement est sorti de la crise ?"

La crise n’est pas finie :

Nous venons d’accompagner deux agents pour leur annoncer le non renouvellement de leur contrat. Ces agents étaient dans l’établissement depuis 2013 en tant qu’Agent de Service Hospitaliers. On ne peut que déplorer qu’au bout de cinq ans alors que ces agents ont donné toutes satisfactions dans leur travail puisqu’elles ont eu de multiples renouvellements de contrat !!!

Selon la DRH, ce n’est pas la politique de l’établissement qui est en cause, mais une prise de conscience d’un travail qui n’est plus satisfaisant subitement!  Quel mépris !

Elles étaient sur des postes de fonctionnaires ce qui interroge sur la pérennité de ces emplois et la qualité des soins avec un turn-over permanent des agents.

La CGT poursuit le mouvement de grève avec des raisons supplémentaire !

La CGT est solidaire avec les agents.

Non aux emplois jetables!!!

Des fonctionnaires pour le service public !

Communiqué du syndicat CGT la Chartreuse