Un appareil de haute technologie au Centre Georges-François Leclerc

Le Centre Georges-François Leclerc (CGFL) de Dijon se dote d’un nouvel équipement de radiothérapie révolutionnaire dans la prise en charge des patients.

5 juillet 2018 à 1h25 par Fabrice Aubry

K6 FM
Crédit: Photo@Centre Georges-Fran�ois Leclerc

Toujours désireux de se tenir à la pointe de l’innovation et de l’excellence en termes de soins et de recherche en cancérologie, le CGFL vient de passer commande d’un équipement de radiothérapie révolutionnaire, dont seule une dizaine d’exemplaires est actuellement en cours d’installation dans le monde. En France, seuls deux autres Centres de Lutte Contre le Cancer ont déjà décidé de s’équiper de cette nouvelle technologie (Marseille et Montpellier).


Une prouesse technologique au service des patients et de la recherche en Bourgogne-Franche-Comté


Le MRIdianLinac®, mis au point par la société américaine ViewRay, révolutionne la radiothérapie en utilisant l’imagerie par résonance magnétique (IRM) pour guider les rayons, en lieu et place du scanner. Concrètement, grâce à l’IRM embarquée, les mouvements de la tumeur et des organes adjacents sont suivis avec une extrême précision, ce qui permet un calcul de dose en temps réel avant chaque séance, afin de délivrer simultanément des irradiations plus ciblées sur les tumeurs, et moins invasives pour les tissus sains environnants. L’objectif est de faire progresser les traitements adaptifs et personnalisés en radiothérapie, pour des soins toujours plus précis pour les patients. Cette technologie innovante est particulièrement adaptée aux tumeurs mobiles ou très petites. C’est le cas des cancers du foie, du pancréas, du poumon, de la prostate et colorectaux.


Une opérationnalité prévue au printemps 2019 au CGFL


L’acquisition du MRIdianLinac® par le CGFL est rendue possible grâce au soutien financier du FEDER (Fond Européen de Développement Régional) et du Conseil Régional Bourgogne-Franche-Comté. Ce projet qui représente un investissement de 10 millions d’euros (équipement et travaux de construction du bunker intégrant une cage de faraday inclus) est également financé par des dons et sur les fonds propres du CGFL qui réaffirme ainsi ses valeurs fondatrices que sont l’innovation pour une médecine personnalisée, la réduction des inégalités dans l’accès aux dernières thérapeutiques, et l’excellence dans la prise en charge globale et humaine du patient.


A propos du Centre Georges-François Leclerc :


Centre expert et de recours, le Centre Georges-François Leclerc, créé en 1967, est l’unique établissement de santé exclusivement dédié à la cancérologie pour l’ensemble de la région Bourgogne-Franche-Comté. En 50 ans, il est devenu Centre de référence entre Paris et Lyon pour la lutte contre le cancer au service de 22 000 patients soignés chaque année, et avec le développement d’activités innovantes multiples : médecine moléculaire, génomique, immunothérapie, imagerie pré-clinique et clinique, développement précoce de nouveaux médicaments, radiothérapie de haute précision, chirurgie ambulatoire, qualité de vie… Son équipe de médecinschercheurs, reconnue au plus haut niveau international, offre une médecine personnalisée et une recherche qui bénéficie directement aux patients, grâce à ses plateformes de pointe inscrites au catalogue de l’Université de Bourgogne et une, de recherche clinique précoce, la seule pour le grand Est de la France, labellisée par l’Institut National du Cancer. Il mène des recherches sur une personnalisation poussée des traitements en ayant une vision exhaustive, de la recherche fondamentale à la recherche clinique. Le CGFL est le seul établissement de la région interdisant à ses médecins l'exercice d'une activité libérale et le dépassement d'honoraires, offrant ainsi à tous les patients l'accès à des soins innovants, sans reste à charge.


Communiqué du centre médical Georges-François Leclerc