Actualités régionales

Une enquête sur l’abeille résineuse géante en Bourgogne

21 août 2019 à 06h30 Par la rédaction
Crédit photo : Franck Vassen

La Société d’histoire naturelle d’Autun organise actuellement une enquête sur l’abeille résineuse géante en Bourgogne.

L’abeille résineuse géante (Megachile sculpturalis) est originaire d’Asie (Chine, Japon, péninsule coréenne). Son arrivée constitue le premier cas d’implantation d’une abeille exotique en France. L’Observatoire des abeilles suit son évolution sur le territoire national. La Société d’histoire naturelle d’Autun, dans le cadre de l’Observatoire de la faune de Bourgogne, participe et coordonne cet inventaire en Bourgogne ! Cette abeille s’est installée aux Etats-Unis et au Canada depuis une vingtaine d’années, et plus récemment en Europe. Elle a été observée pour la première fois en France en 2008, à Allauch (13). Depuis, elle progresse vers le nord et l’ouest. Détectée en 2018 dans 99 communes réparties dans 25 départements, elle a été observée pour la première fois en Bourgogne en 2016 (Mâcon, 71). En 2019, la première observation en Côte d’Or, communiquée à la SHNA, a été faite à Corpeau (21) le 19 juillet.

Comment la reconnaitre et où la chercher ?

Comme chez toutes les abeilles, l’adulte se nourrit de pollen (source de protéines) et de nectar (source de sucres). On lui connait comme sources de pollen des plantes ornementales originaires d’Asie : Sophora du Japon, troènes... Les fleurs du Sophora du Japon, arbre très présent dans les villes, sont visitées par les femelles pour la récolte du pollen. L’observation de ces arbres en juillet-août est un bon moyen de détection de l’espèce et de suivi de son expansion. Les sources de nectar sont cependant plus variées, avec des plantes exotiques mais également locales (lavandes par exemple). La femelle mesure 2 à 2,5 cm et présente une brosse ventrale pour la récolte du pollen. Le mâle, légèrement plus petit (1,5 à 2 cm), présente une frange de poils plus clairs sur le devant de la tête. Afin d’aider les futurs observateurs à identifier cet animal, retrouvez ici une note d’aide à l’identification

Comment transmettre vos observations ? 

En Bourgogne, pour transmettre vos observations à la Société d’histoire naturelle d’Autun, rendez-vous sur le site faune.bourgogne-nature.fr, rubrique E-Observations. Ces données alimentent la Bourgogne Base Fauna, base référente de la SHNA. En plus de la date et du lieu d’observation, il est possible d’ajouter en commentaire de la partie Espèce : la plante sur laquelle l’animal était présent et s’il s’agit de récolte de pollen ou de nectar. Un critère qui vous permettra de le savoir : la couleur de sa brosse ventrale qui lui sert à stocker le pollen. Elle deviendra jaune vif si elle est en cours de récolte du pollen alors qu’elle est habituellement de couleur noire. Si vous en avez l’occasion, il est important de joindre une photo à votre observation pour faciliter la validation des données. Pour en savoir plus sur l’espèce et sa répartition connue en Bourgogne, rendez-vous sur l’encyclopédie de la Nature sur le site www.bourgogne-nature.fr.

Communiqué de la Société d’histoire naturelle d’Autun