Vaccination à l'université de Dijon : la campagne se généralise

Après deux phases reservées aux personnes les plus proches des victimes, la campagne de vaccination contre le méningocoque W sur le campus de Dijon a été généralisée à l'ensemble du personnel et des étudiants restants ce lundi. 20 000 personnes sont attendues.

23 janvier 2017 à 9h50 par 45

K6 FM

Apr�s deux phases reserv�es aux personnes les plus proches des victimes, la campagne de vaccination contre le m�ningocoque W sur le campus de Dijon a �t� g�n�ralis�e � l'ensemble du personnel et des �tudiants restants ce lundi. 20 000 personnes sont attendues.


Depuis le d�but de la campagne le 4 janvier (voir article), d�j� 9 932 personnes se sont fait vacciner sur le site du Multiplex, transform� en centre de vaccination.


� Cette op�ration de pr�vention collective, destin�e � interrompre la circulation du germe responsable de trois cas group�s d'infections invasives � m�ningocoque (IIM), se d�roule dans de tr�s bonnes conditions d'organisation, gr�ce � la mobilisation de l'ensemble des partenaires.� explique l'Agence R�gionale de Sant�.


Au regard de l'�valuation des deux premi�res phases et parce que les capacit�s le permettent, il a donc �t� convenu d'augmenter le nombre de personnes convi�es chaque jour, de mani�re � ce que la plupart des effectifs aient �t� invit�s � se faire vacciner d'ici le 30 janvier.


Pour cette troisi�me phase, ils seront appuy�s par des m�decins lib�raux qui se sont d�clar�s volontaires aupr�s de l'Union R�gionale des Professionnels de Sant� (URPS) M�decins.


Au total, environ 30 000 �tudiants et personnels du campus dijonnais sont cibl�s par le dispositif d�clin� en trois phases successives.


Y.O.