On a parlé don de sang à la cité de la gastronomie

L’établissement français du sang de Bourgogne-Franche-Comté réunit chaque année ses équipes de collecte en début d’année pour aborder les résultats de l’année écoulée, et de se tourner vers l’année qui commence. Ce lundi 23 janvier, c’est au village gastronomique de Dijon qu’elles se sont retrouvées pour évoquer les grands enjeux de 2023.

24 janvier 2023 à 18h41 par la rédaction

Les équipes de l'EFS de la région étaient rassemblées hier à la Cité de la gastronomie de Dijon
Les équipes de l'EFS de la région étaient rassemblées ce lundi à la Cité de la gastronomie de Dijon
Crédit: Photo d’illustration K6FM

L’importance du recrutement de nouveaux donneurs de sang

En 2023, comme en 2022, 141 000 dons de sang sont attendus dans notre région. Faire passer le cap du don de sang à de nouveaux citoyens est indispensable à plusieurs niveaux :

Assurer les besoins réguliers quel que soit le contexte : la courte durée de vie des produits sanguins, 42 jours pour les globules rouges et 7 jours pour les plaquettes, impose une mobilisation constante. Au cours de leur vie de donneurs, les citoyens peuvent être temporairement écartés du don (état grippal, opération, voyage en zone à risque, anémie, etc.) ce qui implique de trouver de nouvelles personnes pour prendre le relais et répondre continuellement aux besoins des patients. Renouveler les donneurs : chaque année, près de 26 000 donneurs quittent les fichiers de l’EFS BFC par limite d’âge ou contre-indication définitive. C’est autant de nouveaux qu’il faut sensibiliser au don de sang, d’autant plus que la régularité des nouvelles générations n’est pas la même, pour 1 donneur qui quitte nos fichiers il faut recruter 1,5 nouveaux donneurs afin de conserver un nombre de dons équivalents. Et répondre de manière adaptée à chaque besoin : avec 500 000 transfusés en France par an, le recrutement de profils variés apporte la diversité en groupes sanguins et phénotypes indispensables pour couvrir les besoins de toute la population malgré ses différences génétiques. C’est le cas notamment des patients atteints de drépanocytose, une maladie génétique qui nécessite des transfusions toutes les 4 à 6 semaines. 

L’enjeu de souveraineté sanitaire autour du don de plasma

Après une crise sanitaire qui a aggravé les tensions mondiales sur les immunoglobulines (médicaments fabriqués à partir des protéines contenues dans le plasma), les attentes en la matière sont très fortes et deviennent un enjeu de santé publique majeur. En Bourgogne-Franche-Comté, 24 000 prélèvements de plasma sont attendus cette année, soit une augmentation de 26% par rapport à 2022.

S’il est possible d'alterner entre don de sang et don de plasma pour les donneurs les plus assidus, il est également possible de faire un don de plasma comme premier don ! L’objectif pour l’EFS Bourgogne-Franche-Comté est alors de proposer à certains donneurs de sang de découvrir le don de plasma, tout en recrutant de nouveaux citoyens pour conserver un vivier suffisant de donneurs de sang.

La Cité de la Gastronomie, un partenaire qui nous reçoit dans un cadre d’exception

Pour faire rayonner le don de sang le plus largement possible et sensibiliser les citoyens à l’importance de ce geste indispensable, l’EFS sait compter sur des partenaires engagés, historiques ou récents. Cette année, la réunion de l’ensemble des équipes prélèvement avait lieu chez un partenaire fraichement inauguré : la Cité de la Gastronomie et en son cœur le Village Gastronomique, qui a ouvert ses portes en mai 2022. Ce nouveau lieu emblématique de la vie dijonnaise s’engage déjà en faveur du don de sang par la promotion des collectes et événements organisés dans l’agglomération en distribuant affiches et flyers à son public.  

Tous les organismes de la région sont les bienvenus pour rejoindre la grande chaine de solidarité, quel que soit le niveau d’engagement : mise à disposition d’outils en interne ou en externe, relais d’actualités sur les réseaux sociaux, participation aux challenges don de sang inter-organismes, organisation de navettes don de sang entre collègues.