Une technologie innovante de radiologie au CHU de Dijon

Le CHU de Dijon et la société suisse « Cascination » déploient, pour la première fois en France, une solution de radiologie interventionnelle utilisant une technologie innovante pour le traitement de certains cancers, en particulier les cancers digestifs. Cette innovation vient de recevoir un prix lors des journées francophones de radiologie.

25 novembre 2022 à 6h30 par la rédaction

Cette solution de radiologie utilise une technologie pour le traitement de certains cancers
Cette solution de radiologie utilise une technologie pour le traitement de certains cancers
Crédit: Photo Philippe Mathieu / CASCINATION AG

Mis en œuvre à Dijon depuis cet été, CAS-One IR est un système qui associe un logiciel permettant de calculer et de simuler l’intervention d’ablation tumorale à effectuer puis de vérifier la bonne réalisation de l’opération utilisant un bras accompagnant le geste du radiologue interventionnel. Ce dispositif complet présente de nombreux avantages : une aide précieuse apportée à l’équipe soignante, une précision accrue lors de l’intervention et une évaluation immédiate du succès du traitement. Pour le patient, c’est la garantie d’une hospitalisation beaucoup plus courte et de la qualité de l’intervention dont il bénéficie.

Concrètement, le logiciel du système CAS-One IR est capable de repérer la lésion, d’évaluer le volume à retirer, de définir avec précision la marge de sécurité autour de la lésion et donc la zone à traiter ainsi que le chemin pour y accéder. Un bras guide le geste du radiologue interventionnel pour l’accès à la lésion, garantissant une trajectoire parfaite jusqu’à la zone à traiter. Le logiciel permet de confirmer la position de l’aiguille et, grâce à un nouveau scanner effectué quelques minutes plus tard, de vérifier l’efficacité de l’intervention – le cas échéant, il est possible de renouveler l’intervention sur-le-champ si le résultat ne s’avère pas satisfaisant, ce qui évitera de reconvoquer le patient. CAS-One® IR permet également de travailler sur les lésions invisibles au scanner. 

La première intervention menée avec le système de la société Cascination a été réalisée en août pour une thermoablation du foie. Depuis, une dizaine d’interventions a été menée avec l’appui du système CAS-One IR. Une dizaine de manipulateurs radio, cinq médecins et deux internes ont été formés à l’utilisation de ce dernier. Le déploiement au CHU Dijon Bourgogne, premier établissement de France à s’en doter, a été financé par le fonds d’innovation de l’établissement pour un coût d’environ 300 000 euros. Le déploiement de cette technologie innovante fait l’objet d’une communication lors des journées francophones de radiologie qui se déroulent du 7 au 10 octobre à Paris. Journées au cours desquelles la société Cascination s’est vu remettre le prix de l’innovation dans la catégorie radiologie interventionnelle.