Agressions à Chevigny-Saint-Sauveur : le groupe d’opposition municipal demande des actes

Alors que deux agressions ont eu lieu ces derniers jours à Chevigny-Saint-Sauveur, les élus du groupe d'opposition « Chevigny au Cœur » proposent leurs services à la municipalité afin de trouver des solutions pour que les habitants se sentent à nouveau en sécurité. Ci-dessous le communiqué.

5 novembre 2021 à 15h12 par Dimitri Coutand

Agressions à Chevigny-Saint-Sauveur : le groupe d’opposition municipal demande des actes
Dénia Hazhaz est la présidente du groupe "Chevigny au coeur"
Crédit: chevigny-saint-sauveur.fr

Nous condamnons fermement les récentes agressions qui ont eu lieu ces derniers jours à Chevigny-St-Sauveur et apportons tout notre soutien aux victimes qui viennent de subir une épreuve douloureuse et traumatisante.

Nous avons une entière confiance en les forces de l’ordre pour résoudre ces deux enquêtes et retrouver au plus vite les auteurs pour que justice soit faite.

Ces événements d’une rare violence inquiètent la population et de nombreux Chevignois ressentent un sentiment croissant d’insécurité. En effet, depuis quelques temps, on constate une hausse des actes de délinquance sur la commune.

Au-delà du constat et des effets d’annonce, il est grand temps d’engager une véritable réflexion sur la sécurité dans notre ville qui ne doit pas être cantonnée aux périodes électorales.

Aussi, nous réitérons notre proposition de travailler avec la municipalité pour trouver ensemble des solutions, essayer de nouveaux dispositifs pour que Chevigny-St-Sauveur retrouve sa sérénité et que nos concitoyens ne se sentent pas délaissés. Les caméras même si elles sont nécessaires, ne peuvent remplacer la présence et l’accompagnement humains pour prévenir et empêcher ces comportements délictueux.

La tranquillité publique n’a pas de couleur politique c’est un droit dont doit pouvoir jouir chaque citoyen.