Deux centres proposent dès maintenant la vaccination pour les enfants en Côte d’Or

La vaccination pour tous les enfants âgés de 5 à 11 ans a débuté ce mercredi sur toute la France. Deux centres proposent dès à présent cette vaccination en Côte-d’Or, et à partir du mois de janvier, 6 centres seront opérationnels dans le département.

22 décembre 2021 à 18h53 par la rédaction

Le CHU de Dijon fait partie des premiers sites à vacciner les enfants de 5 à 11 ans en Côte d'Or
Le CHU de Dijon fait partie des premiers sites à vacciner les enfants de 5 à 11 ans en Côte d'Or
Crédit: Photo d’illustration K6FM

Ci-dessous les précisions données ce mercredi soir par l’Agence régionale de santé :

Après les avis favorables des autorités scientifiques, le ministère des Solidarités et de la Santé a ouvert ce 22 décembre la vaccination à tous les enfants âgés de 5 à 11 ans. Cet élargissement de la stratégie vaccinale fait suite à l’ouverture de la vaccination aux enfants à risque de forme grave de COVID initiée le 15 décembre. 

Deux forces d’action vont porter cette dynamique :
À compter de la semaine prochaine, la vaccination des enfants sera possible en ville (livraisons des professionnels imminentes), chez les médecins généralistes, pédiatres ou tout autre médecin spécialiste, ainsi que chez les infirmiers sur prescription médicale.  

Le deuxième levier repose sur les six centres de vaccination qui assureront un accès équitable sur l’ensemble de la Côte-d’Or. Cette vaccination est d’ores et déjà proposée en Côte-d’Or au CHU de Dijon et à Brazey-en-Plaine. Dès janvier le Multiplex sur le campus, et les centres de vaccination de Châtillon-sur-Seine, Semur-en-Auxois et Beaune s’ajouteront à cette offre.

Au sein de ces centres de vaccination, des lignes spécifiques sont prévues, le vaccin, à ARN messager, étant dosé dans une forme pédiatrique par définition adaptée à l’enfant. Une consultation pré-vaccinale systématique est réalisée par un médecin. La vaccination des 5 - 11 ans nécessite la présence d’au moins un parent accompagnateur, muni d’un formulaire d’autorisation parentale (disponible en ligne), signé par au moins l’un des deux parents. Retrouvez ici plus de détails