Dijon métropole récompensé pour son réseau de chaleur

Alimenté à 76 % par des énergies renouvelables et de récupération, le réseau de chauffage urbain de Dijon métropole vient d’obtenir le label Ecoréseau de chaleur remis par l’association Amorce.

28 avril 2022 à 15h00 par la rédaction

Dijon métropole récompensé pour son réseau de chaleur
La chaufferie biomasse des Péjoces, à Dijon
Crédit: Dalkia

Le réseau de chaleur Dijon Energies, d’une longueur de 65 km, fournit le chauffage et l’eau chaude sanitaire à l’équivalent de 32 000 logements. Parmi les abonnés figurent les bâtiments publics de la ville de Dijon et Dijon métropole, le CHU de Dijon et le campus de l'université de Bourgogne, qui ont démantelé leurs anciennes chaufferies fonctionnant au gaz ou au charbon. Les éco-quartiers Heudelet 26 et Jardins des maraîchers à Dijon, Pommerets Poussots à Longvic et Cœur de ville à Quetigny sont également raccordés.

La chaufferie des Péjoces, mise en service en 2013 et exploitée par Dalkia, alimente le réseau en énergie verte grâce à 45 000 tonnes de bois énergie local. L’installation permet ainsi d’éviter l’émission de 40 000 tonnes de CO2 par an, soit l’équivalent de 22 000 véhicules retirés de la circulation.

Le réseau, exploité par Dijon Energies, récupère également la chaleur dégagée par l’unité de valorisation énergétique des déchets de Dijon métropole, au nord de la ville, pour chauffer les habitants. Au total, 76 % des besoins énergétiques du réseau sont assurés par des ressources renouvelables ou de récupération. Cela permet aux abonnés du réseau de bénéficier d’une TVA à 5,5 et de réduire ainsi leur facture énergétique.

Une réunion annuelle avec les abonnés au réseau facilite les relations et apporte des éléments de compréhension aux usagers.

Jérôme Aguesse, directeur régional de Dalkia en région Centre-Est : « Les réseaux de chaleur constituent un levier indispensable pour accompagner les territoires dans la diminution de leur empreinte carbone. Ils apportent des solutions techniques concrètes et innovantes, adaptées aux ambitions et aux défis de la transition énergétique ».

Chiffres clés :

  • 32 000 équivalents-logements chauffés
  • 76 % d’énergies renouvelables en 2021
  • 40 000 tonnes de CO2 évitées par an