Fadila Khattabi déclare sa candidature aux élections législatives

Fadila Khattabi, députée de la Côte-d’Or et présidente de la commission des affaires sociales, déclare sa candidature aux élections législatives des 12 et 19 juin prochains.

10 mai 2022 à 6h30 par la rédaction

Fadila Khattabi déclare sa candidature aux élections législatives des 12 et 19 juin
Fadila Khattabi déclare sa candidature aux élections législatives des 12 et 19 juin
Crédit: Photo archive K6FM

Ci-dessous, le communiqué de Fadila Khattabi :

« Réinvestie sur sa circonscription actuelle, à savoir la 3eme circonscription de la Côte-d’Or, Fadila Khattabi remercie le Président de la République pour sa confiance renouvelée et se réjouit de pouvoir briguer un deuxième mandat au cours duquel elle défendra le projet présidentiel, tout en poursuivant les engagements qu’elle a portés ces cinq dernières années, au service de ses administrés.

En effet, au cours du quinquennat qui s’achève, Fadila Khattabi s’est mobilisée en faveur de nombreux progrès qui ont eu un impact direct sur le quotidien de ses concitoyens et, en premier lieu, pour les habitants de sa circonscription. Ainsi, la députée a travaillé sans relâche pour défendre l’accès à l’emploi, à l’éducation, pour renforcer notre système de santé et pour développer le dynamisme économique de son territoire, en portant une attention accrue à la situation des personnes les plus vulnérables. La politique volontariste et humaniste qu’elle a toujours défendue, a permis de mettre en œuvre des dispositifs majeurs tels que le déploiement des emplois francs, le dédoublement des classes, les petits déjeuners gratuits à l’école, la cantine à 1 euro, l’installation de deux cités éducatives – l’une à Dijon, l’autre à Chenôve ou encore, sur le volet sécurité avec l’arrivée d’effectifs de police supplémentaires et la création de « bataillons de la prévention ». Sur le plan sanitaire, Fadila Khattabi est également à l’initiative de la création d’une Maison de Santé Pluridisciplinaire (MSP) installée dans la commune de Thorey-en-Plaine, qui recevra très prochainement une vingtaine de futurs professionnels de santé et permettra de renforcer l’accès aux soins pour un grand nombre d’habitants de la plaine dijonnaise.

Ces avancées constituent des mesures concrètes et reflètent l’ancrage de la députée, toujours à l’écoute de celles et ceux qu’elle a l’honneur de représenter. Aussi, dans la perspective des élections législatives à venir, Fadila Khattabi sollicite votre confiance pour poursuivre l’ensemble des actions entreprises au cours de ces dernières années tout en relevant les nouveaux défis qui s’annoncent. Parmi les grands chantiers de cette nouvelle mandature, la députée souhaite définir plusieurs grandes priorités à commencer par la jeunesse, notamment celle vivant au sein des quartiers de la politique de la ville. En tant qu’ancienne enseignante dans un CFA pendant près de 25 ans, Fadila Khattabi a toujours eu à cœur de faire vivre ce principe ô combien fondamental qu’est l’égalité des chances. Pour ce faire, l’école de la République constitue un pilier essentiel qu’il faudra encore davantage renforcer à l’instar de la dynamique historique, initiée sous cette mandature, autour de l’apprentissage.

Bien sûr, d’autres enjeux seront également majeurs, tels que le développement des dispositifs d’accompagnement vers l’emploi, en particulier pour les publics les plus fragiles sans oublier la transition écologique ou encore l’accompagnement de nos aînés dans le respect et la dignité, sujets ô combien d’actualité. A travers le projet d’Emmanuel Macron, et riche de son expérience à la fois de parlementaire mais aussi d’ancienne élue locale, Fadila Khattabi défend un vrai projet de société : celui d’une République une et indivisible, qui ne renvoie pas les Français dos à dos mais qui, au contraire, les rapproche. Cette France sociale, solidaire et écologique, c’est celle pour laquelle vous serez appelés à voter les 12 et 19 juin prochains. Aussi, pour concrétiser cette ambition, il faudra donner au Président de la République une majorité parlementaire, forte et unie dans cette bataille démocratique déterminante pour l’avenir de notre pays. »