L’entreprise dijonnaise Crossject distinguée pour son engagement RSE

La société Crossject a reçu ce lundi un trophée spécial du jury lors du 4eme rendez-vous de la chimie organisé par « France Chimie Auvergne-Rhône-Alpes ».

12 avril 2022 à 18h35 par la rédaction

Crossject a reçu un trophée lors du 4eme rendez-vous « France Chimie Auvergne-Rhône-Alpes »
Crossject a reçu un trophée lors du 4eme rendez-vous « France Chimie Auvergne-Rhône-Alpes »
Crédit: Photo DR

Les trophées Responsible Care récompensent la cohérence et la constance de la démarche RSE portée par les adhérents de France Chimie. Crossject a été distingué par le jury pour son engagement précoce, parvenant à structurer une démarche RSE dans une phase toute entière consacrée à la production des premiers lots de son auto-injecteur ZENEO®. En effet, c’est la capacité de Crossject à progresser selon le référentiel Gaïa1 et ses 170 critères, sans alourdir le quotidien des managers et des équipes que le trophée spécial du jury a voulu mettre en avant.

Un trophée qui récompense la capacité de Crossject à conjuguer RSE et innovation

Xavière Castano est la Directrice HSE/RSE de Crossject. « Crossject développe ZENEO®, un système innovant d’administration de médicament innovant puisque sans aiguille. Nous sommes engagés dans une course contre la montre perpétuelle pour mettre au plus tôt notre auto-injecteur, dédié aux situations d’urgence, à la disposition des patients et de leur entourage ». Son effort accéléré de développement n’a pas empêché Crossject de construire en parallèle une stratégie RSE, formalisée à partir de 2019. Pour focaliser les efforts et rendre le plus lisible possible la démarche mobilisant l’ensemble des salariés, l’entreprise a choisi d’adopter le référentiel Gaïaet ses 170 critères RSE.

Gaïa est l’agence spécialisée dans la notation des performances ESG (Environnement, Social et Gouvernance) des d’entreprises cotées sur le marché européens. Le référentiel est suivi à ce jour par plus de 450 entreprises. « L’adossement au référentiel Gaïa est un atout pour les investisseurs et les acteurs publics. Cet engagement est la preuve de notre maturité et nos progrès constants dans l’index, le signe de notre maîtrise des leviers de notre statut d’entreprise pharmaceutique innovante. Mais ce que récompense le trophée spécial du jury Responsible Care®, c’est surtout notre capacité à structurer une démarche RSE transverse sans alourdir le quotidien des managers et des équipes. Nous sommes dans une approche stricte mais inspirée par la réalité de l’expérience de terrain, qui fixe les objectifs de progrès mais laisse une forte autonomie aux acteurs ». L’adoption du référentiel Gaïa permet ainsi à la fois à Crossject de stimuler ses équipes autour d’objectifs ambitieux, de disposer d’une méthodologie prête à l’emploi et de communiquer auprès des parties prenantes externes sur la base d’avancées RSE et ESG validées par un tiers de confiance. Crossject a ainsi triplé son score à l’index Gaïa entre 2018 et 2020.

Les trophées Responsible Care, vitrine de l’engagement RSE des adhérents de France Chimie

La prise de conscience et l’envie de s’engager en faveur du développement durable remonte à 1991 au sein de l’enceinte régionale de France Chimie. En effet, plusieurs chefs d’entreprise de l’association ont lancé l’Engagement de Progrès, une démarche collective d’amélioration continue en matière de sécurité, d’environnement et de gestion responsable des produits.

Baptisée aujourd’hui Responsible Care®, la démarche s’est étendue au niveau national de France Chimie. Dans leur forme actuelle, les trophées Responsible Care® ont été lancés en 2013, pour mettre à l’honneur les entreprises en pointe dans les domaines de la santé/sécurité, de l’environnement et du social/sociétal. L’édition 2022 est la quatrième édition de ces trophées, organisés à l’échelon national et à l’échelon régional. Toujours en course dans la compétition nationale de France Chimie, Crossject a remporté le trophée spécial du jury de l’entité AuvergneRhône-Alpes2 au terme d’un parcours ayant confronté sa démarche à une dizaine d’autres dossiers. Le jury, composé de représentants d’entreprises et d’organismes impliqués dans l’amélioration sociale et environnementale, a choisi de distinguer l’efficacité de la démarche engagée par Crossject. C’est-à-dire la rapidité des progrès constatés au regard de la simplicité des actes demandés à chacun des salariés mobilisés. Xavière Castano, qui est aussi vice-présidente de France Chimie en Bourgogne-Franche-Comté et administratrice nationale, insiste sur le fait que « la vitrine offerte par France Chimie à travers ce trophée ne doit pas masquer l’effort collectif constant de la profession pour améliorer ses pratiques année après année. France Chimie joue pleinement son rôle auprès de l’ensemble de ses adhérents pour stimuler l’adoption de stratégies RSE efficientes. En particulier, Crossject a bénéficié de l’accompagnement expert de l’association pour ses premiers pas ».

La responsabilité sociale et environnementale, fil conducteur de Crossject

C’est l’étape clef de l’introduction en Bourse de Crossject qui a fait entrer la RSE au sein de sa gouvernance. Ce fut le point de départ d’une réflexion active pour s’approprier le sujet et se mettre en capacité d’améliorer de manière continue ses pratiques. Pour autant, le besoin de prioriser ses ressources vers la consolidation de son innovation a conduit Crossject à définir une conduite de projet RSE légère dans sa structure mais ferme dans ses attendus. C’est ainsi qu’à partir d’un diagnostic initial mené par un cabinet expert financé par la Région Bourgogne-Franche-Comté, Crossject a choisi d’adopter un plan d’actions conforme au référentiel ISO 26 000, matérialisé par les critères de l’index Gaïa. Les priorités fixées collectivement pour 2022 concernent essentiellement l’optimisation de la Qualité de Vie au Travail. « Dans la foulée d’un accord sur le temps de travail signé en 2021 et à l’appui d’une grande enquête menée auprès de nos 100 salariés, nous nous concentrons sur 3 chantiers majeurs : l’accompagnement personnalisé des salariés en mal-être, la bienveillance managériale et la communication interne, sujet d’importance dans une entreprise dont les effectifs en croissance rapide sont répartis entre 2 sites », précise Xavière Castano.

À propos de Crossject : Crossject développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments dédiés aux situations d’urgence : épilepsie, overdose, choc allergique, migraine sévère, crise d’asthmes… Grâce à son système breveté d’auto-injection sans aiguille, Crossject ambitionne de devenir le leader mondial des médicaments d’urgence auto-administrés. La société est cotée sur le marché Euronext Growth Paris depuis 2014, et bénéficie de financements par Bpifrance notamment.