La flamme olympique en Côte-d’Or pour les Jeux de 2024 ?

A travers un courrier adressé au comité d’organisation des Jeux de Paris, le président du Conseil départemental, François Sauvadet, a officiellement fait acte de candidature pour accueillir la flamme olympique en 2024.

30 décembre 2021 à 8h46 par Dimitri Coutand

La flamme olympique en Côte-d’Or pour les Jeux de 2024 ?
François Sauvadet aux côtés de Tony Estanguet début décembre
Crédit: Département de l'Ain

« Les Jeux de Paris se préparent aussi dans les départements et je souhaite que la Côte-d’Or soit au rendez-vous des Jeux de Paris 2024. » C’est ainsi que débute la lettre du président du Conseil départemental, François Sauvadet, à l’intention du comité d’organisation des Jeux de Paris. Pour justifier cette candidature, il développe trois arguments de taille.

Le premier d’entre eux est que la Côte-d’Or est l’une des premières collectivités à obtenir le label « Terre de Jeux 2024 », « récompensant le travail accompli, avec nos partenaires, pour développer l’accès au sport pour tous, partout en Côte-d’Or » comme l’explique François Sauvadet. Ce dernier tient aussi à rappeler que le département est déjà « une terre d’accueil » pour ces Jeux de Paris puisque quatre villes ont été retenues comme centres de préparation des Jeux olympiques, à savoir Semur-en-Auxois, Beaune, Chenôve et Dijon.

Enfin, le président du Conseil départemental souhaite préciser que « le sport est également un élément important du vivre-ensemble des Côte-d’Oriens » puisque le territoire possède « plus de 3 000 équipements sportifs au service de plus de 120 000 licenciés, soit un quart de la population côte-d’orienne ».

C’est pour ces raisons que François Sauvadet souhaite « que le département de la Côte-d’Or soit département relais de la flamme olympique, symbole multimillénaire de paix et de rassemblement autour des valeurs sportives ».

En décembre dernier, l’ancien ministre avait rencontré Tony Estanguet, président du comité d’organisation des Jeux de Paris, pour acter l’opération « Les départements relais de la flamme olympique ».