82 arbres abattus ce mardi dans les écoles de Dijon

Compte tenu de la grave sécheresse de cet été, François Rebsamen a demandé à ses services de procéder à l’inspection de ses 76 groupes scolaires afin d’évaluer les conséquences de la sécheresse sur son patrimoine arboré.

30 août 2022 à 6h30 par la rédaction

La ville de Dijon a procédé à l'inspection du patrimoine arboré de ses écoles
La ville de Dijon a procédé à l'inspection du patrimoine arboré de ses écoles
Crédit: Photo d’illustration K6FM

Érables, merisiers, acacias, charmes… Sur les 1 029 arbres inspectés, il apparait manifeste que 82 présentent des fissurations, des nécroses, des risques de rupture ainsi que des dépérissements importants voire irréversibles. Ne pouvant être sauvés, décision a été prise d’abattre ces 82 arbres le mardi 30 août 2022, ceci pour assurer l’entière sécurité des élèves et des équipes encadrantes et de l’ensemble du personnel travaillant dans les écoles. Les arbres ainsi abattus seront remplacés au double, voire au triple lorsque c’est possible : plus de 160 arbres seront ainsi replantés à l’automne, selon des essences plus résistantes au changement climatique.

Pionnière en la matière puisqu’elle a consacré depuis 2001 près de 65 millions d’euros à la rénovation de ses écoles, la Ville de Dijon a engagé en décembre 2021 un plan d’investissement inédit de 75 millions d’euros d’ici à 2030 pour préparer ses 76 groupes scolaires aux conséquences du changement climatique, à la diminution des émissions de gaz à effet de serre, à la baisse des factures d’énergie, ainsi qu’à la désimperméabilisation et à la végétalisation des cours d’écoles dans le cadre du grand plan « Ambition éducative 2030 ».