Le club Dijon Gym Art s’inquiète pour son avenir

Le Dijon Gym Art reproche au SDIS 21 de le priver de son gymnase, ce qui met en péril l’avenir du club.

29 juillet 2022 à 6h30 par la rédaction

Le club Dijon Gym Art s’inquiète pour son avenir
Le gymnase Pierre Curie, principal lieu d'entraînement du Dijon Gym Art
Crédit: Dijon Gym Art

Ci-dessous le communiqué du Dijon Gym Art :

« La saison prochaine (2022 -2023) s’annonce difficile pour notre Club. Dijon Gym Art est un club de gymnastique affilié à la fédération française de gymnastique. Créé en 2016, Il accueille cette saison plus de 300 licenciés et emploie quatre entraineurs. La municipalité nous a accompagné et soutenu tout au long des 6 saisons.

Le directeur du SDIS, Régis DEZA, ayant dénoncé dès sa nomination la convention qui nous liait au gymnase Pierre Curie qui est notre principal lieu d’entrainement, (nous sommes présents également au gymnase des Marmuzots mais cela ne représente qu’un tiers de nos licenciés), est un vrai coup dur pour notre club qui est en pleine expansion. Ce gymnase de quartier est un lieu d’accueil de la gymnastique depuis 1959. Certains de nos membres ayant pleinement et activement suivi cette vie associative depuis plus de 30 ans. Nous avons toujours entretenu une entente cordiale et sereine avec les équipes de pompiers que nous avons côtoyés tout au long de ces années et avons eu plaisir à accueillir leurs enfants au sein de notre club.

Face à cette situation délicate, nous souhaitons attirer l’attention sur l’avenir de notre club et le futur incertain de nos 4 entraîneurs salariés.

Nous lançons donc un appel à l’aide pour que Dijon Gym Art continue à accueillir l’ensemble de ses pratiquants dans de bonnes conditions à la rentrée prochaine. »