110 licenciements et 185 emplois sauvés à la Chocolaterie de Bourgogne

110 emplois perdus, et 185 sauvés : C'est le bilan de la reprise de la Chocolaterie de Bourgogne par les groupes Varova & Nimbus, associé à Plot. Des chiffres confirmés ce lundi de source syndicale, après que la reprise ait été validée vendredi dernier par le tribunal de commerce de Dijon.

17 février 2015 à 3h28 par 45

K6 FM

110 emplois perdus, et 185 sauv�s : C'est le bilan de la reprise de la Chocolaterie de Bourgogne par les groupes Varova & Nimbus, associ� � Plot. Des chiffres confirm�s ce lundi de source syndicale, apr�s que la reprise ait �t� valid�e vendredi dernier par le tribunal de commerce de Dijon.

La chocolaterie est d�sormais fix�e sur son sort.

Depuis vendredi dernier, elle conna�t le noms de ces reprenneurs : Le groupe nÈrlandais Varova & Nimbus, aid�s par le groupe Ghan�en Plot.

Mais la reprise d'une entreprise en redressement judiciaire depuis plusieurs mois (octobre 2014 pour la chocolaterie) ne se fait rarement sans casse. Pour la Chocolaterie de Bourgogne, c'est 110 postes qui dispara�tront, soit pr�s d'un tiers de ses effectifs.

On peut voir le verre au 1/3 vide, ou au 2/3 plein : 185 emplois vont �tre conserv�s � l'aoccasion de cette reprise.

Le maire de Dijon et pr�sident du Grand Dijon Alain Millot a r�agi tout en mesure � cette nouvelle via un communiqu�, soulignant "Une offre qui a fait la preuve qu'elle pouvait sauver pr�s de 200 emplois. Chacun comprendra pourquoi je fais cette annonce sans aucun triomphalisme."