114 millions d’euros pour le quartier de la Fontaine d’Ouche

François Rebsamen a annoncé ce lundi soir le lancement l’un grand programme de rénovation urbaine du quartier de la Fontaine d’Ouche à Dijon.

16 octobre 2018 à 6h48 par la rédaction

K6 FM
Vue sur le quartier de la Fontaine d'Ouche depuis le sommet d'un immeuble situé rue du tire pesseau
Crédit: K6FM

Le quartier Fontaine d’Ouche poursuit sa mue. La ville de Dijon et Dijon métropole continuent l’effort engagé il y a maintenant une décennie pour métamorphoser le quartier Fontaine d’Ouche : le boulevard Bachelard réaménagé, le quai des carrières blanches piétonnisé, un nouveau centre commercial, une nouvelle bibliothèque et une place de la Fontaine d’Ouche dite place André GERVAIS requalifiée de façon spectaculaire pour redevenir le cœur d’un quartier vivant.

« À Dijon, notre politique sert un but : faire en sorte que la ville soit aussi douce à vivre pour tous les habitants, où qu’ils résident. Cela passe par le refus de quartiers ghettos et par la mixité sociale en matière de logement. L’opération de renouvellement urbain du quartier Fontaine d’Ouche, lancée en 2007, a marqué un tournant et une ambition nouvelle non seulement pour le quartier mais aussi pour la ville ». François REBSAMEN.

Le projet de rénovation, validé par l’ANRU en juin dernier dans le cadre du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain, porte principalement sur le bâti et l’axe central du quartier, l’avenue du Lac. D’un budget global chiffré à 114 millions d’euros, ce projet repose sur quatre enjeux : l’ouverture du quartier, la qualité résidentielle, l’attractivité de la fonction commerciale et l’offre de services aux habitants.

Favoriser l’ouverture du quartier sur les autres quartiers de la ville et de la métropole tout en redonnant aux espaces publics un caractère plus agréable pour les habitants, tel est l’objectif. Une attention particulière sera portée sur la reconfiguration des points d’entrée dans Fontaine d’Ouche. Trois secteurs sont concernés : le carrefour avenue du Lac et boulevard Kir, l’avenue du Lac et le site de l’ancienne usine Parker avec la création d’une voirie. Ces travaux sont prévus après 2020.

Concernant l’habitat, le projet a pour but l’amélioration en profondeur du parc immobilier existant :

  • mise en œuvre par les bailleurs sociaux présents sur le quartier de programmes d’écoréhabilitation d’envergure. 5 grands îlots, soit plus de 1 200 logements, connaîtront une nouvelle identité. Ces travaux sont déjà en cours et s’échelonneront jusqu’en 2022.
  • Démolition d’une tour et d’une barre (du 32 au 42 avenue du Lac) représentant 122 logements. Ceux-ci seront reconstruits à l’extérieur du quartier, à Dijon ou dans la métropole, dans des secteurs déficitaires en logements à loyer modéré.
    Le relogement des ménages débutera à la fin de cette année et la démolition des immeubles aura lieu en 2020.
  • Soutien spécifique apporté aux copropriétés pour les accompagner dans la réalisation de travaux ambitieux (dès 2019).
  • Construction de logements neufs. À l’image du programme d’habitat quai des carrières blanches réalisé par Nexity et dont le 1er bâtiment est sorti de terre, ou celui à venir de Constructa, il s’agira de proposer une offre différente de celle déjà existante sur le quartier pour permettre au plus grand nombre l’accession à des nouveaux logements de qualité.

À l’horizon 2035, Fontaine d’Ouche ne comptera plus que 58 % de logements à loyer modéré contre  68 % aujourd’hui.

Pour l’attractivité marchande, il s’agit de pérenniser le centre-commercial, rénové dans le cadre du 1er PLU, et de permettre l’implantation de commerces de proximité avenue du Lac.

50 ans après sa construction, le quartier Fontaine d’Ouche poursuit sa transformation grâce à une ambitieuse politique de renouvellement urbain. Débutée en 2007, la rénovation continue jusqu’en 2023 pour rendre Fontaine d’Ouche encore plus agréable à vivre pour tous ses habitants et faire (re)découvrir ce quartier aux Dijonnais.

Communiqué de la mairie de Dijon