15 millions d’euros d’aides à l’investissement pour les sous-traitants automobiles de la région.

Pour permettre aux entreprises industrielles de rebondir, le Gouvernement a annoncé, dans le cadre de France Relance, le lancement de plusieurs dispositifs de soutien aux investissements industriels.

9 novembre 2020 à 14h19 par Redaction

K6 FM

Le Gouvernement (les ministres Bruno Le Maire, Agnès Pannier-Runacher et Barbara Pompili) vient ainsi d’annoncer le renforcement du soutien au secteur automobile hier devant les représentants de la filière : autorisation des retraits de commandes de véhicules, prolongation du bonus et de la prime à conversion jusqu’au 30 juin 2021, déploiement de 100 000 bornes de recharges électriques d’ici 2021…

Un soutien direct à la sous-traitance automobile suit également son cours. 85 premiers sous-traitants automobiles seront ainsi accompagnés dans leurs projets d’investissements en France.

Fabien Sudry, préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté, préfet de la Côte-d’Or, se réjouit que, parmi eux, 21 projets automobiles se trouvent dans la région. Cet appui en subventions de près de 15 millions d’euros permettra de générer près de 40 millions d’euros d’investissement productif en Bourgogne-Franche-Comté.

Le fonds de soutien à la filière automobile

La filière automobile, avec près de 400 000 emplois industriels, est un des piliers de l’industrie française. Elle a été particulièrement impactée par la crise sanitaire compte tenu de la forte baisse du marché automobile en Europe. C’est pourquoi un plans de soutien avait été annoncé dès le 26 mai 2020, par le Président de la République.

En Bourgogne-Franche-Comté, la filière automobile est particulièrement concernée puisqu’elle compte 40 000 salariés, hors intérim, soit près du tiers de l’emploi industriel régional.

 

Communiqué de presse