Affaire du commando, du nouveau.

Les autorités changent de stratégie pour accélérer leurs recherches...

9 novembre 2017 à 4h36 par Rédaction

K6 FM

Le parquet de Dijon a été dessaisi du dossier au profit de celui de Chalon pour optimiser les moyens d’enquête selon le procureur.

La semaine dernière, le commando avait revendiqué chez nos confrères du Bien Public  les récentes attaques au marteau de Chalons et Dijon. Ses membres aujourd'hui risquent de lourdes peines.  Le ou les auteurs encourent jusqu’à treize ans de prison et 180 000 € d’amende.