Affaire Vantillard : des voisins de Jonathan devant la justice

Ce jeudi 12 octobre 2017, un couple de voisin de la victime comparaît devant le tribunal correctionnel de Dijon pour "non-assistance à personne en danger". Lors du décès de Jonathan Vantillard,  ils étaient dans lle même immeuble que lui à Auxonne, en Côte-d'Or, le 14 avril 2007.

12 octobre 2017 à 5h25 par journal1


Ce jeudi 12 octobre 2017, un couple de voisin de la victime compara�t devant le tribunal correctionnel de Dijon pour "non-assistance � personne en danger". Lors du d�c�s de Jonathan Vantillard,  ils �taient dans lle m�me immeuble que lui � Auxonne, en C�te-d'Or, le 14 avril 2007.


L'affaire avait failli �tre class� sans suite par la procureur de la R�publique de Dijon. Car dans le meurtre de Jonathan Vantillard, il y a plus de zones d'ombres que d'incertitudes.


Comment ce jeune-homme de 18 ans, handicap� et atteint d'une maladie orpheline avait-il pu finir agonisant � l'entr�e d'un immeuble de la rue de la Paix, � Auxonne, au petit matin du 14 avril 2007 ? Bien que pris en charge par les secours apr�s une soir�e visiblement arros�e avec ses amis, Jonathan Vantillard d�c�dera 6 jours plus tard de ses blessures, "battu � mort" selon le l�giste.


Depuis, sa m�re Florbela Dos Santos appelle tous les t�moins potentiels � faire part des �l�ments qui pourraient �clairer cette affaire. Car cela fait maintenant 10  ans que les enqu�tes pi�tinent. Tr�s peu d'indices permettent de retracer le parcours du jeune-homme. Encore moins de t�moins...


Face � la menace d'un classement sans suite faute d'�l�ment, Florbela avait multipli� les appels dans les m�dias en 2015, permettant au dossier de ne pas �tre totalement referm�.