Anthony Kavanagh au Zénith de Dijon : "Le plus beau show, c'est la vie"

En représentation ce vendredi soir sur les planches du Zénith de Dijon avec son spectacle Showman, Anthony Kavanagh était de passage à K6FM pour aborder cette nouvelle production. L'humouriste canadien se confie notamment sur sa vision de la vie, thème principal de son nouveau spectacle.

22 janvier 2016 à 3h29 par 45

K6 FM

En repr�sentation ce vendredi soir sur les planches du Z�nith de Dijon avec son spectacle Showman, Anthony Kavanagh �tait de passage � K6FM pour aborder cette nouvelle production. L'humouriste canadien se confie notamment sur sa vision de la vie, th�me principal de son nouveau spectacle.

A 46 ans, Anthony Kavanagh a muri. Showman, son 7e spectacle, semble en �tre le reflet le plus frappant. De passage dans notre radio le mardi 12 janvier dernier pour nous le pr�senter (avant de monter sur la sc�ne dijonnaise du Z�nith ce vendredi), le canadien assurait m�me : " C'est mon meilleur spectacle

"Dans celui-ci, je me confie, je me d�voile. Je voulais jouer sur de nouvelles �motions, faire rire, mais aussi faire pleurer." Devenu papa, l'excentrique humouriste ne s'est pas pour autant calm�, il a plut�t trouv� de nouvelles sources d'inspiration. "Mon fils me demandait ce que c'�tait que la vie. Je n'ai pas su lui r�pondre tout de suite. Je lui ai donn� des r�gles, mes r�gles. Finalement, j'en ai fait un spectacle. C'est �a le plus beau show, c'est la vie. On est tous des showman."

Kavanagh AuditeurShowman, c'est justement la rencontre improbable entre Anthony Kavanagh, quarantenaire d�c�d� qui monte au ciel, et les �mes qui  en descendent pour d�marrer la vie. Le canadien en plein transition se pose alors en professeur, distillant avec humour ses conseils et anecdotes pour survire. "Toutes les anedoctes sont vraies. C'est �a qui est beau, c'est ces moments de vie qui lui donnent toute sa saveur." rappelait-il � notre micro.

 

Ce spectacle, qui c�l�bre ses 15 ans de mariage avec le public fran�ais, se veut finalement philosophique dans une p�riode o� on a "besoin de rire et de pleurer". Le showman rencontrera donc ses nouvelles �mes (le public) ce vendredi au Z�nith de Dijon pour ce qui ressemble finalement � ses m�moires. "Ca n'en est pas, ce n'est pas le point final de ma carri�re. C'est juste ma pierre apport�e � l'�difice de l'optimisme" conclue l'humouriste.

Yoann Olid