Augmentation du RSA, François Sauvadet réagit.

Le Président du conseil général de la Côte d'Or dénonce le coup de pouce au RSA entré en vigueur aujourd'hui: « Le Gouvernement a décidé d'une augmentation du RSA de 10 % en cinq ans. Cette hausseexceptionnelle, décidée unilatéralement par l'Etat, ne fait pas l'objet d'une compensationauprès des Conseils Généraux, pourtant chargés de verser cette prestation en leur qualité dechef de file de l'action sociale.Pour le département de la Côte-d'Or, le surcoût est estimé à près de 68 000 euros par mois,soit 816 000 euros sur une année…en attendant la prochaine hausse ! Les populations qui perçoivent le RSA socle sont très majoritairement des personnes ensituation de grande fragilité qu'il convient de soutenir afin de leur permettre, à terme, laréinsertion à laquelle chacun aspire. Dans cette perspective, le Gouvernement ferait mieux de se pencher sur l'amélioration desdispositifs d'insertion et de contrôle plutôt que de distribuer l'argent qu'il n'a plus enchargeant la barque des collectivités locales !Je rappelle que le RSA avait été augmenté au 1er janvier 2014 de 1,3 % en cohérence avec lahausse de l'inflation. A l'heure où l'ensemble du pays souffre à cause d'une gestiondogmatique et erratique, le Gouvernement fait le mauvais choix de n'aider que quelques-unset, comble de mauvaise gestion…avec l'argent des autres ! »

1er septembre 2014 à 12h58 par Franck Pelloux

K6 FM