Chauffard fou dans Dijon : Que s'est-il passé hier soir ?

Chauffard fou dans Dijon, les faits : Le conducteur aurait percuté d'abord quatre piétons rue Chabot Charny, avant de faucher sept autres personnes rue des Godrans, rue Monge et rue du Transvaal. Des témoins racontent l'avoir vu faire des embardées volontaires sur les trottoirs pour faucher les piétons. Le préfet de Côte-d'Or, Eric Delzant, présent sur place hier soir, a confirmé que les collisions étaient bien "volontaires". Deux des victimes ont été grièvement blessées, les autres plus légèrement.   "Allahou Akbar" Interpellé par les forces de l'ordre peu de temps après les faits dans le quartier de la gare, le chauffard aurait tenu des propos islamistes. Le parquet a confirmé que l'homme présenterait le profil d'un déséquilibré et serait en suivi psychiatrique. "Cet homme de 40 ans est connu pour des faits de délinquance de droit commun remontant aux années 90", a précisé hier soir Pierre-Henry Brandet, porte-parole du ministre de l'Intérieur (Source BFM TV). Les autorités se refusent, pour l'heure, de faire tout lien avec l'attaque d'un commissariat de Joué-lès-Tours (Indre-et-Loire) samedi. Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, qui sera à Dijon aujourd'hui, a communiqué que « Seules les investigations de la justice pourront déterminer les motivations exactes de cet acte».   Le CHU communique Le CHU de Dijon a accueilli 8 des onze personnes victimes de l'accident qui s'est déroulé hier soir au centre-ville de Dijon.Ce matin, 7 d'entre elles restent hospitalisées dans le service d'orthopédie du CHU. Leur pronostic vital n'est pas engagé

22 décembre 2014 à 4h45 par Franck Pelloux

K6 FM