Conseil Général : 6 millions d'euros attribués

Lors de la Commission Permanente du 6 octobre 2014, le Conseil Général de la Côte-d'Or aadopté vingt-cinq rapports et décidé de l'attribution de près de 6 millions d'euros, suscitant plus de27 million d'euros d'investissement.

8 octobre 2014 à 22h28 par 45

K6 FM

Lors de la Commission Permanente du 6 octobre 2014, le Conseil Général de la Côte-d'Or a
adopté vingt-cinq rapports et décidé de l'attribution de près de 6 millions d'euros, suscitant plus de
27 million d'euros d'investissement..
Un soutien particulier au développement économique et à l'emploi
Le Conseil Général agit pour l'emploi et la croissance en Côte-d'Or à travers des aides
ciblées aux structures de développements économique (unions commerciales, Sociétés
Interprofessionnelles, Associations et organismes agricoles...) et aux entreprises (microfilières et
aides à la filière équine). En soutenant ces entreprises, le Conseil général a versé plus de 50 000
euros d'aides et permis à 150 000 euros d'être investis.
A travers les aides à la restauration du patrimoine et à l'aménagement du territoire, le Conseil
Général a suscité plus de 27 millions de travaux qui bénéficient aux entreprises du Département.
L'aménagement du territoire et le développement durable
Le Conseil Général poursuit ses efforts dans l'accompagnement des communes et des
intercommunalités à travers les contrats AmbitionS Côte-d'Or avec près de 5 millions d'euros
d'aides et 18,3 millions d'euros de travaux, parmi lesquels le nouvel échangeur de la rocade Georges
Pompidou au niveau du Zénith de Dijon, la création d'un accès à l'�?coparc Dijon-Bourgogne depuis
la liaison Arc-sur-Tille/Dijon, le projet d'aménagement d'une maison de santé pluriprofessionnelle à
Saulieu, le projet de maison de santé pluriprofessionnelle à Brazey-en-Plaine...
L'aménagement du territoire nécessite aussi des travaux auprès des petites communes : c'est
la philosophie du dispositif « Village Côte-d'Or » (83 000 euros d'aide) mais aussi des aides aux
bâtiments et édifices publics communaux non protégés et des aides à la restauration et à la
conservation des édifices classés (restauration d'un vitrail de l'église de la Nativité à Rougemont ou
du patrimoine rural non protégé (restauration des lavoirs "chemin des Fossés" et "des Tanneries" à
Laignes).
La mobilité, une priorité du département
Face à un afflux de fréquentation constaté sur la ligne 50 (DIJON �?? CHATILLON-SURSEINE)
les vendredis soirs, le Conseil Général a signé un avenant avec Transdev pour permettre la
mise en place d'un troisième service sur le même horaire, pour un coût annuel de 12 000 euros. Par
ailleurs, il a été procédé à l'actualisation des amendes exigible sur le réseau Transco (49,50 euros
pour la circulation sans titre, 174 euros pour une infraction de 4ème catégorie). Les tarifs n'ont en
revanche pas augmenté, à l'exception du ticket DUO mensuel, passé de 74 à 77 euros du fait d'une
hausse décidée par Divia, la part du Conseil Général restant quant à elle inchangée.
L'action sociale : insertion et logement, deux problématiques liées
Le département intervient directement dans le domaine de la production de logement social
(soutien à la création de neuf logements PLAi à CHEN�?VE et à la construction de 11 logements
conventionnés dont 3 PLAi et 8 PLUS à DIJON) et dans l'éco-réhabilitation (84 logements à Dijon
concernés). Dans le domaine de l'insertion, plus de 55 000 euros ont été votés pour faciliter
l'insertion des bénéficiaires du RSA ou des plus fragiles (10 000 euros au Centre de Formation
d'Apprentis (CFA) La Noue pour son chantier d'Insertion en Couture) ou en favorisant leur mobilité
(20 000 euros à la Plateforme de services de mobilité de la Haute Côte-d'Or).
Enfin, plus de 100 000 euros sont consacrés au bien vivre en Côte-d'Or, à travers des aides à
la culture pour garantir son accessibilité et à la vie associative. Le Conseil Général a ainsi renouvelé
son aide à l'Orchestre Dijon Bourgogne à la même hauteur que l'année dernière (20 000 euros).

 

Communiqué de presse du Conseil Général