Coup de tonnerre dans la vie politique à Chenôve

Le maire de Chenôve, Thierry Falconnet, a annoncé ce mardi que des lettres anonymes et calomnieuses dénonçant un conflit d’intérêt le concernant avaient été envoyées au rectorat et à l’université au mois de janvier. Il s’avère que ces lettres venaient en fait de Dominique Michel, son premier adjoint à la mairie de Chenôve.

28 mars 2018 à 1h23 par Fabrice Aubry

K6 FM
Crédit: Fabrice Aubry

Ce mardi après-midi à l’entame de la conférence pour laquelle il avait convié la presse à l’hôtel de ville, Thierry Falconnet était particulièrement nerveux et remonté.

Nous avons vite compris pourquoi.

Ecoutez ici l’interview complète de Thierry Falconnet