Coupe de France : Angers, premier défi de la JDA Dijon Basket

La JDA Dijon Basket va jouer ce mardi soir sur le parquet d'Angers son premier match en compétition officielle. Après une préparation compliquée vers la fin, les Dijonnais vont devoir se défaire des Angevins en 32e de finale de la Coupe de France.

12 septembre 2016 à 13h14 par 45

K6 FM

La JDA Dijon Basket va jouer ce mardi soir sur le parquet d'Angers son premier match en compétition officielle. Après une préparation compliquée vers la fin, les Dijonnais vont devoir se défaire des Angevins en 32e de finale de la Coupe de France.

C'est l'heure des choses sérieuses pour la JDA Dijon Basket. 

Après plusieurs semaines de préparation, la Jeanne va retrouver la vraie compétition ce mardi à 20h00 avec un déplacement en terre angevine pour la Coupe de France. 

Les Dijonnais auront à coeur de prouver que leurs semaines de préparation leur auront été utiles et que les récentes lourdes défaites contre Chalon (91-74) ou Strasbourg (84-72) au tournoi de Luxeuil ce week-end n'étaient pas symboliques de leur réel niveau de jeu.

En face, l'Angers Basket Club qui évolue en Nationale 1 Masculine, semble un adversaire à la portée de la Jeanne. Il faudra malgré tout y mettre la détermination, notamment en défense, ce que la JDA n'a pas sur faire lors de ses derniers matchs de préparation. Laurent Legname s'était dit «chafouin» à la fin du tournoi de Luxeuil ce dimanche : «Cette nouvelle équipe avec 10 joueurs n'a pas encore cette hargne avant de penser basket. Il faut d'abord se dire que c'est un combat et se mettre les fesses par terre. �?a peut déjà compenser les erreurs qu'on commet actuellement.»

Et le coach de conclure sur le site de la JDA Dijon Basket : « Normalement dans une pré-saison, on progresse en avançant dans le temps. Nous défensivement on régresse match après match. Forcément on s'expose à ce qui est arrivé sur ce tournoi. Je me demande si certains joueurs de cette équipe sont capables de défendre comme nous souhaitons faire. En tout cas sur ces deux matchs, ils ne m'ont pas rassuré sur leurs capacités à le faire.

�? nous de nous mettre au niveau pour dominer une belle équipe de Nationale 1 qu'est Angers. Les gars doivent comprendre que sans combat, sans bagarre, on ne peut pas exister.»

Yoann Olid