Coupe de la Ligue : le DFCO sorti aux pénaltys dans le derby

Incapables de se départager pendant 90 minutes dans un match timide (1-1), Dijonnais et Sochaliens ont eu besoin des tirs au but pour choisir un vainqueur en 16e de finale de Coupe de la Ligue. Battus 5-4 dans cette séance, le DFCO sort par la petite porte et perd le derby.

26 octobre 2016 à 16h24 par 45

K6 FM

Incapables de se d�partager pendant 90 minutes dans un match timide (1-1), Dijonnais et Sochaliens ont eu besoin des tirs au but pour choisir un vainqueur en 16e de finale de Coupe de la Ligue. Battus 5-4 dans cette s�ance, le DFCO sort par la petite porte et perd le derby.

Le match d�marre pourtant sur de bonnes bases. L'effectif de Dijon a beaucoup chang� avec Leroy dans les cages, Loties, Belmonte, Bahamboula et Rivi�re qui d�marrent eux la rencontre sur le pr� vert.

Si le public dijonnais a r�pondu en nombre (7460 spectateurs), ce sont les Doubistes qui sont le plus d�complex�s dans la Cit� des Ducs et qui dominent les d�bats en d�but de match. Mais les Bourguignons se montrent opportunistes : � la 10e minute, Amalfitano s'infiltre dans la surface sochalienne pour la premi�re fois. Son centre en retrait passe derri�re Tavares, mais trouve  le pied de Bahamboula au deuxi�me poteau qui crucifie l'ancien Dijonnais Christopher Dilo. (1-0, 10e minute).
Piqu� au vif, le FCSM �galise dans la foul�e : Karanovic, un peu esseul� sur un long centre sochalien, se jette pour toucher le ballon du bout du pied et devancer Leroy (1-1, 12e).

Et puis... plus rien. Sochaux fait le jeu et manque deux �normes occasions coup sur coup : Honorat �limine Leroy sur une nouvelle passe longue mais Bernard vient couvrir sur sa ligne, avant que le poteau ne sauve Dijon quelques secondes plus tard sur une vol�e de Tardieu.

Sur le banc de touche, le coach des Rouges s'�gosille pour inciter les Bourguignons trop attentistes � jouer plus haut. Rien � faire, Dijon recule et si l'�quipe d'Olivier ne rentre pas aux vestiaires domin�e au score, c'est par un curieux miracle. 

Les locaux reviennent avec plus d'envie en seconde mi-temps, sans doute secou�s par le coach et conscients que la qualification ne sera pas acquise avec si peu d'application.

Mais en face, les pensionnaires de Ligue 2 croient aussi fort en leur chance de qualification. La rencontre et les duels restent �quilibr�s, les occasions, elles, restent rares. Les frappes d'Amalfiatno et Chafik chez les rouges, de Sao et Berenguer chez les jaunes passent tour � tour aux dessus des cages.

Olivier Dall'Oglio tentent alors de redonner plus de punch � son �quipe en faisant rentrer tour � tour Bela, Pierre Lees-Melou et Diony. Si le second mettra bien en danger Dilo, d'abord sur une frappe au dessus (82e), puis sur une t�te claqu�e in-extremis par le portier doubiste (86e), les pensionnaires de Ligue 1 sont bien pouss�s aux p�naltys par une s�duisante formation franc-comtoise (pas de prolongation dans cette �dition de la  Coupe de la Ligue 2016, sauf en finale).

Lees-Melou, Amalfitano, Bernard et Gastien marquent les leurs pour Dijon. Honorat, Ruiz, Ilaimaharitra, Sao ceux de Sochaux. Cinqui�me tireur, Lo�s Diony �choue sur Dilo. Marcus Thuram se fait un plaisir de crucifier Leroy et envoie Sochaux en huiti�me de finale. Le FCSM est r�compens� de son jeu, le DFCO puni de son manque d'envie et de tranchant face � une formation de division inf�rieure.

En conf�rence, Dall'Oglio se dira d'ailleurs "tr�s dÈu de l'attitude de certains joueurs qui demandaient du temps de jeu et qui ont manqu� d'envie. La victoire de Sochaux est m�rit�e, on doit se faire punir bien plus t�t dans ce match."

Pour Dijon, il y aura visiblement beaucoup d'enseignement � tirer de cette rencontre.

Yoann Olid