Création du Parc National Champagne Bourgogne : les agriculteurs disent non

L’assemblée générale du Groupement d’Intérêt Public qui porte ce projet de création de parc naturel devait se rassembler ce mercredi soir en Haute Côte d’Or. La réunion a dû être annulée face à la gronde des agriculteurs et le blocage des accès de la commune ou devait se tenir la réunion. Voilà l’avis de l’intersyndicale des agriculteurs de Côte d’Or et de Haute-Marne.

5 juillet 2018 à 8h25 par Fabrice Aubry

K6 FM
Crédit: Photo@K6FM

La nouvelle version du projet de création de parc est très proche de la V3 et ne contient aucune amélioration pour la prise en compte et le maintien du tissu économique local. Pire, elle est assortie de recommandations du Comité National de Protection de la Nature encore plus irréalistes, qui devront, selon le ministère de l’environnement, servir de guide pour les objectifs des plans de gestion qui doivent être mis en œuvre au cours des 5 premières années d’application de la charte. Lequel ministère ne s’intéresse visiblement pas aux acteurs de terrain du secteur économique.

Si la vision à long terme du futur parc c’est la protection de la naturalité, au détriment de l’humain, et sans le secteur économique, alors nous refusons cette vision, car notre territoire, bien que peu peuplé, n’est pas vide ! Et surtout, nous mettons en garde tous les partisans de cette vision : maintenir en état un territoire sans activité économique, ça demande beaucoup d’argent pour l’entretien, la sécurité… qui ne pourront plus venir que de subventions, or nous savons tous que les caisses sont vides !

Ce que nous voulons, c’est un projet de territoire équilibré, basé sur les 3 piliers fondamentaux du développement durable : environnement, mais aussi économie et sociétal, dans une démarche participative et démocratique effective. Nous continuons à nous mobiliser pour faire vivre notre territoire dans un souci de préservation de l’environnement, mais aussi d’habitabilité et de développement des services. Il est intolérable que le secteur économique, malgré son rôle central pour limiter la désertification humaine et l’enfrichement, et alors même qu’il a préservé le territoire depuis des générations sans que des bureaucrates ne viennent imposer des règles aberrantes et déracinées, ne soit pas plus représenté et écouté.

La colère gronde sur le terrain : les mobilisations pacifiques, les tentatives de discussion ne fonctionnent pas. Pire, elles sont présentées comme un accord de nos secteurs au projet par le GIP, bien que nous ayons sans relâche exprimer le contraire.

Ça suffit, nous nous opposerons donc complétement à la tenue de la mascarade de démocratie que représente l’AG d’aujourd’hui, par un blocage aux entrées. Les FDSEA et JA de Côte d’Or et de Haute-Marne appellent tous les agriculteurs, tous les acteurs du secteur économique, tous les habitants à se joindre à notre manifestation, pour un blocage sans heurts mais efficace.

Communiqué des syndicats FDSEA et Jeunes Agriculteurs de Côte d’Or et de Haute Marne