Délinquance : les cambriolages ont explosé en Côte-d'Or

Si le taux de délinquance dans le département de la Côte-d'Or reste parmi les plus faibles de France, le nombre de cambriolages a lui explosé de plus de 30 % en 2016. Découvrez le bilan de la délinquance et de la sécurité routière.

26 janvier 2017 à 10h53 par 45

K6 FM

Si le taux de délinquance dans le département de la Côte-d'Or reste parmi les plus faibles de France, le nombre de cambriolages a lui explosé de plus de 30 % en 2016. Découvrez le bilan de la délinquance et de la sécurité routière.

"La Côte-d'Or reste sûre" a tout de suite rassuré Christiane Barret, préfète du département et de la Région Bourgogne-Franche-Comté au moment de présenter le bilan de la sécurité publique en 2016.  Le département reste en effet dans la moyenne basse en terme de délinquance (49e sur 98 départements comptabilisés). 

L'année 2016 n'a pas beaucoup fait évoluer les chiffres, avec de très légères évolutions : 

  • - -12, 8 % des vols liés aux véhicules (vols de véhicules, de biens à l'intérieur ou de carburant)
  • - 1 vol avec arme de plus en 2016 (27 en 2015, 28 en 2016)
  • - + 8.6 % de faits de destructions et de dégradations (2145 faits constatés)
  • 1275 faits en liant avec les stupéfiants (-275%), avec plus de 100 kg de résine de cannabis et d'herbes saisis.

En revanche, les cambrioleurs s'en sont donnés à coeur joie en 2016 : le nombre de cambriolages sur l'année civile en Côte-d'Or est passé de 1150 à 1490, soit 340 supplémentaires (+29.57%).

« C'est effectivement un point noir dans ce bilan 2016 » confirme la préfète «...mais on y travaille».

Le colonel Olivier Kim, en charge des gendarmes en Bourgogne Franche-Comté souligne lui le besoin de cohésion : « Les conventions de participation citoyenne comme le programme "voisins vigilants" doivent être encore plus nombreuses, tout comme les échanges d'informations et de conseils avec les élus, etc... On est tous acteurs de notre propre sécurité. Il ne faut pas hésiter à appeler le 17 dès qu'on a un doute. Désormais, on envoie systématiquement une voiture pour tenter de faire un flagrant délit ». �? l'heure actuelle, le taux d'élucidation des enquêtes pour cambriolages ne dépasse pas les 14,7 % en Côte-d'Or.

Enfin, l'année 2016 a été mauvaise en termes de sécurité routière : il y a eu 27 tués sur le département, dans 24 accidents mortels, soit 2 morts de plus qu'en 2015. Globalement, les accidents corporels constatés ont eux aussi augmenté (+0.95 %) avec 212 accidents, toujours majoritairement dus à un oubli de priorité à droite, à l'alcool et la vitesse excessive.

Yoann Olid