Démission de Michel Rotger : Rebsamen met lui aussi la pression

Le maire de Chevigny-Saint-Sauveur Michel Rotger, condamné en juin dernier pour agression sexuelle sur une de ses employées, est sommé de quitter ses fonctions au sein du Grand Dijon. Le président François Rebsamen menace de lui retirer sa délégation s'il ne prend pas la décision lui-même.

6 septembre 2016 à 3h16 par 45

K6 FM

Le maire de Chevigny-Saint-Sauveur Michel Rotger, condamné en juin dernier pour agression sexuelle sur une de ses employées, est sommé de quitter ses fonctions au sein du Grand Dijon. Le président François Rebsamen menace de lui retirer sa délégation s'il ne prend pas la décision lui-même.

Après les demandes répétées du l'UDESR 21 (Union Départementale des �?lus Socialistes et Républicains de Côte-d'Or), c'est au tour du président du Grand Dijon de demander à Michel Rotger de prendre ses responsabilités après sa condamnation devant le tribunal de Dijon pour agression sexuelle (voir article).

François Rebsamen demande à son 15e vice-président au Grand Dijon chargé de l'économie sociale et solidaire de lâcher sa délégation après sa condamnation, faute de quoi, il lui retirera de forçe.

Le maire socialiste de Dijon s'inscrit donc dans le mouvement de protestation actuel contre le maire chevignois Les Républicains, avec de nombreux élus lui demandant d'abandonner ses diffèrents mandats.

Yoann Olid