Actualités locales

Des incidents en marge de la manifestation des lycéens

03 décembre 2018 à 12h10 Par Fabrice Aubry
Des conteneurs de poubelle ont été brûlés rue de Mirande
Crédit photo : K6FM

De nombreux lycéens ont manifestés ce lundi matin à Dijon. Retour sur une matinée marquée par divers incidents.

Les revendications des lycéens sont multiples : ils protestent contre la réforme du BAC, contre ParcoursSup mais aussi contre la hausse des frais d’inscription à la fac pour les étrangers hors Union Européenne. Ce lundi matin, l’entrée principale du lycée Hippolyte Fontaine a notamment été bloquée avec des conteneurs de poubelle. Un feu avait aussi été allumé sur le trottoir devant l’établissement. Les lycéens ont ensuite défilés dans les rues : place du 30 octobre, rue Charles Dumont, rue d’Auxonne. Certains sont ensuite allés dans le quartier des Universités et sont entrés dans l’amphithéâtre Galilée. Il y a aussi eu des dégradations avec une voiture renversée près du lycée Le Castel et des conteneurs de poubelle qui ont été brulés rue de Mirande. 

En lien avec cette manifestation, nous avons reçu ce lundi un communiqué de l’Intersyndicale FNEC-FP-FO 21 :

« Nous soutenons les revendications des lycéens qui bloquent leurs établissements sur de tels mots d'ordre. Par ailleurs, vu la situation, et pour que les revendications légitimes ne soient pas éclipsées par des incidents, nous avons également demandé au rectorat d'inciter les proviseurs à décider de la fermeture des établissements.

Depuis quelques jours, des lycéens mènent des opérations de blocages de leurs établissements, à Beaune, à Auxonne, à Brochon, à Dijon. Ils s’opposent aux réformes en cours, à Parcoursup, à l’augmentation annoncée des droits d’inscription à l’université. Ces mots d’ordre sont légitimes et nous les soutenons dans ces revendications. » 

La manifestation a aussi entrainé des difficultés de circulation sur le tram comme l’indique Divia sur son compte Twitter :