Détournement des horodateurs à Dijon : l'affaire revient devant la justice

Evoqué ce lundi soir en Conseil Municipal, le détournement de l'argent des horodateurs de Dijon par plusieurs agents municipaux entre 2010 et 2013 revient ce mercredi 28 septembre devant la justice. La ville de Dijon n'a pas pu se constituer partie civile et sera simple spectatrice du procès en appel.

27 septembre 2016 à 3h27 par 45

K6 FM

Evoqué ce lundi soir en Conseil Municipal, le détournement de l'argent des horodateurs de Dijon par plusieurs agents municipaux entre 2010 et 2013 revient ce mercredi 28 septembre devant la justice. La ville de Dijon n'a pas pu se constituer partie civile et sera simple spectatrice du procès en appel.

Sur les  cinq agents condamné en premiere instance pour abus de confiance au mois d'aout 2015, deux clament toujours leur innocence et demandent la relaxe. 

L'affaire porte sur un système très lucratif mis en place au début des années 2010 par un employé communal chargé de relever les caisses des horodateurs de la ville. Avec ses collègues, il aurait selon ses dires laissé volontairement un peu d'argent dans certains horodateurs à chaque tournée. Argent qu'il s'empresser de venir récupérer une fois son service terminé.

Le pactole frôle quand même les 146 000 �?� détourné.

La ville de Dijon refuse de s'exprimer sur le sujet tant que l'affaire n'a pas définitivement été jugée, mais elle sera spectatrice de l'appel qu'on fait deux des personnes jugées, qui clament toujours leur innoncence devant les faits de complicité qui leur sont reprochés.

Yoann Olid