DFCO – OL (0-4) : pas d’exploit pour les Dijonnaises à Gaston Gérard

Pour la grande première du DFCO féminin au stade Gaston Gérard et devant 4164 spectateurs, les joueuses de Yannick Chandioux ont résisté une mi-temps face à l’Olympique Lyonnais, leader du championnat, avant de céder (0-4).

24 avril 2019 à 17h15 par Hugo Scherrer

K6 FM
Le DFCO F a tenu une mi-temps face aux Lyonnaises. La suite fut plus compliqu�e.
Crédit: Hugo Scherrer

Une première historique au stade Gaston Gérard pour l’équipe féminine du Dijon FCO, beaucoup de courage pour résister durant une mi-temps à l’Olympique Lyonnais leader du championnat de D1F, et une deuxième mi-temps compliquée où les favorites ont dicté leur loi pour un score final de 4-0 : voilà ce qu’il fallait retenir de ce DFCO-OL pour le compte de la 21e journée de championnat.

Sans réelle surprise, ce sont les Lyonnaises qui posent le pied sur le ballon en début de match. Il faut attendre 3 longues minutes avant de voir les joueuses de Yannick Chandioux sortir de leur camp.

Dominées mais loin d’être dépassées, les Dijonnaises procèdent par contres. A la 12e minute, celui initié par Lindsey Thomas manque de peu d’être converti en but par Kenza Dau qui trouve la barre transversale.

De son côté, l’Olympique Lyonnais passe constamment par le côté gauche pour créer du danger. Plusieurs centres d’Amel Majri dans la surface de réparation perturbent la défense dijonnaise, sauvée tantôt par sa gardienne Emmeline Mainguy (17e), tantôt par … la maladresse de l’attaquante rhodanienne Florencia Jaimes qui rate une reprise à quelques centimètres des cages (15e).

A la demi-heure de jeu, Jessica Fishlock se signale du côté des Lyonnaises en tentant sa chance sur un ballon errant à la sortie de la surface, qui passe juste au-dessus de la lucarne de Mainguy.

Et c’est dos-à-dos que les joueuses rejoignent le vestiaire.

L’égalité au score ne sera que de courte durée : sur leur première occasion en seconde période, les visiteuses prennent les devants. Eugénie Le Sommer voyait sa frappe échouer sur le poteau mais Amel Majri avait bien suivi pour pousser le ballon au fond (0-1, 48e).

Beaucoup plus libres au marquage, les Lyonnaises vont prendre le large dans les minutes suivantes. D’une belle frappe lointaine, Eugénie Le Sommer surprend Emmeline Mainguy (0-2, 60e). Sept minutes plus tard, Griedge MBock profite d’un corner bien tiré pour marquer de la tête (0-3, 67e).

Malgré leur net avantage, les Lyonnaises continuent de jouer avec la même rigueur : le titre en championnat leur tend les bras en cas de victoire. Impuissantes, les Rouges doivent s’appliquer à défendre. A la suite d’un coup de pied arrêté lointain, Alisson Blais est proche de réduire l’écart (85e ) mais sur l’action qui suit, Shanice Van de Sanden enfonce encore plus le clou (0-4, 86e) alors que le bloc dijonnais avait tenté de rester haut.

4-0, on en restera là à la fin du temps réglementaire. Cruel pour les Dijonnaises qui ont inquiété la meilleure formation française pendant une mi-temps. Mais logique, au vu de la différence de niveau entre les deux équipes en seconde période. Les Lyonnaises, elles, remportent leur 13e titre consécutif de championnes de France.